Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



JMJ : le carnet de route de Claire (2)
Des bureaucrates onusiens pro-avortement aux JMJ

JMJ : le carnet de route de Claire (3)

Vendredi 12 août : balade en Bavière

La journée commence bien et pas trop tôt (7H30), surtout pour les filles qui ont déménagé et dorment dans des dortoirs au chaud et au sec !

La Messe à Wigratzbad est célébrée selon le rit dominicain par le Révérend Père Louis Marie de Blignières, Prieur de la Fraternité Saint Vincent Ferrier. Comme il est bon de profiter des premiers rangs pour pénétrer la splendeur d'une Messe Solennelle admirablement servie par les frères de sa communauté. Ce rit, plus ancien que le rit tridentin présente quelques différences: célébrant remplissant le calice à la banquette, rôle accrû des diacre et sous diacre, absence de réponse des fidèles après l'épitre l'évangile et l'Orate Fratres... L'homélie, vigoureuse, nous propose une sainte insurrection contre 3 maux qui dévorent notre siècle: dictature de l'argent, du succès et du paraître, violence fallacieuse des médias, civilisation du plaisir et de la facilité. A ces trois attaques contre la volonté, l'intelligence et les sens: le Révérend Père de Blignières, propose l'adoration qui guérit de l'égoïsme et ouvre les coeur à la gratuité de l'Amour de Dieu.

Après la messe, sa conférence sur l'Incarnation enflamme les jeunes. Avec son style propre, direct et poétique à la fois, il nous fait énergiquement prendre conscience du mystère démesuré qu'est l'Incarnation où Dieu s'incarne pour assurer une nature humaine. Il insiste sur l'originalité de la figure du Christ, vrai homme et vrai Dieu, qui rend toute sa dignité à l'homme.

Au programme de la journée: château de Neuschwanstein, construit par Louis II de Bavière, pique-nique par équipe au bord du lac, topo improvisé sur l'éminente beauté de la Vierge Marie, promenade dans les bois ... Le soir, deuxième instruction au choix des participants. La bonne humeur vient à bout de tout: fatigue, contre-temps ... et même du terrible sachet pique-nique. Et bonne nuit à tous...

Claire