Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



JMJ : le carnet de route de Claire (3)
Le compendium en français

Des bureaucrates onusiens pro-avortement aux JMJ

Plusieurs organisations pro-vie s'alarment de l'intervention aux JMJ de hauts responsables de l'ONU partisans de la culture de mort. En effet, le secrétaire général Kofi Annan interviendra par vidéo et la responsable du projet onusien "du Millénaire", un plan de réduction de la pauvreté dans le monde, interviendra en personne lors d'une cérémonie d'ouverture à Bonn le 15 août et à Cologne le 17 pour le "Youth Hearing", manifestation co-organisée Misereor, le CCFD allemand.

Annan, né Ghanéen mais surtout pur produit de la bureaucratie onusienne, soutient le "mariage" homosexuel (source), ainsi que l'avortement, qu'il inclut (sous l'euphémisme de "droits reproductifs) dans les droits de l'Homme. Il a ainsi déclaré que l'organisation de promotion de l'avortment IWHC était un "exemple lumineux" pour le monde. Il a déclaré, en recevant il y a un an un prix remis par cette organisation : "S'il y avait plus de pionniers comme vous, le monde serait un meilleur endroit."

La responsable du projet "du Millénaire", Eveline Herfkens, est elle plus ouvertement encore une militante de la culture de mort. Alors qu'elle était ministre de la Coopération dans le gouvernement néerlandais, elle a par exemple suggéré que ce dernier subventionne les campagnes de l'organisation "Women on Waves", qui promenait un avortoir flottant au large des côtes de pays pro-vie (Irlande, Portugal, Pologne), proposant ses sinistres services aux ressortissantes de ces pays.

Pour le site pro-vie américain LifeSite, qui a tiré en premier la sonnette d'alarme il y a quelques jours, cette mise à l'honneur de personnalités pro-avortement est une tentative délibérée de récupération :

"Le succès spectaculaire [des JMJ] a (...) rendu furieux les adversaires de la morale chrétienne. Des groupes homosexuels ont pris l'habitude de profiter de l'événement pour manifester et des organisations pro-avortement ont loué des panneaux publicitaires pour faire de la publicité pour des préservatifs ou d'autres choses semblables. (...)

Cependant des groupes pro-avortement plus intelligents tentent de promouvoir leur programme par le biais d'organisations qui peuvent facilement s'imiscer dans des événements tels que les JMJ."

Qu'il s'agisse ou non d'une récupération délibérée, ces personnalités n'ont rien à faire aux JMJ. Non qu'il faille systématiquement "couper les ponts" avec toute personnalité pro-avortement : sans doute un maire, ou un élu national du pays invitant, a-t-il es qualité sa place dans certaines cérémonies, quelles que soient ses positions.

Ce qui est plus grave, c'est la complaisance vis-à-vis de bureaucrates représentant une idéologie onusienne pétrie de culture de mort. Cette idéologie ne règne bien sûr pas de manière uniforme dans des instances de l'ONU telles que l'Assemblée générale ou des commissions où siègent des représentants des états. Mais elle règne de manière écrasante dans l'ONU-bureaucratie, la structure de fonctionnaires permanents de l'organisation.

Et ses représentants ne sont pas invités comme simples "témoins", mais avec pratiquement un statut de co-organisateurs de certains événements : par exemple, le projet "du Millénaire" tiendra des stands auxquels seront conviés les pèlerins. On y trouvera peut-être cette brochure sur "la Population, la Santé Reproductive et les Objectifs de Développement du Millénaire."

Heureusement, il y aura toujours plus de lumière que d'ombre aux JMJ : la présence de la Domus Vitae en est un signe !

Henri Védas