Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La Lettonie refuse le 'mariage' homosexuel
Le manque de scrupules de Carla Del Ponte

Le gouvernement américain défend Benoît XVI

Le gouvernement américain a recommandé à un tribunal du Texas de reconnaître l'immunité judiciaire au pape Benoît XVI, qui est mis en cause par une plainte l'accusant d'avoir cherché à couvrir une affaire de pédophilie. Dans une note communiquée au tribunal, le ministre adjoint de la Justice Peter Keisler souligne qu'autoriser les poursuites contre le souverain pontife serait "incompatible avec les intérêts des Etats-Unis en matière de politique étrangère".

Benoît XVI est cité comme prévenu dans une plainte déposée par trois garçons qui affirment avoir été victimes d'abus sexuels par un séminariste à Houston dans les années 90. L'ancien cardinal Joseph Ratzinger, qui dirigeait alors la Congrégation pour la doctrine de la foi, est accusé d'avoir participé à un complot pour tenter de cacher les agissements du séminariste et l'aider à échapper à la justice. Encore la théorie du complot...

De son côté, le procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (tribunal autoproclamé : lire l'ouvrage de Volkoff sur ce sujet), Carla del Ponte, accuse l'Eglise catholique de cacher le général croate Ante Gotovina (qui se cacherait dans un monastère du Vatican - et pourquoi pas dans les fameuses caves ?), criminel de guerre en fuite, et accuse Benoît XVI, qui aurait ignoré les appels de la justice internationale à le localiser. Nul doute que Dan Brown nous prépare un roman sulfureux sur le sujet, le complot vaticanesque, ça le connaît...

Ces attaques sont clairement destinées à déstabiliser le nouveau chef de l'Eglise. Le magistère de la pensée unique de la démocratie universelle ne supporte pas en effet qu'il puisse exister un magistère indépendant, issu d'une institution qui n'a rien de démocratique... Les loups sont là ("priez pour moi, que je ne me dérobe pas par peur devant les loups"). Alors prions.

Michel Janva