Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Réactions officielles suite à l'incendie de l'église de Romans sur Isère
Jacques Peyrat contre une mosquée au centre de Nice

Quand on reparle de la polygamie

La polygamie est interdite en France (et punissable de prison) mais les autorités tolèrent l'existence d'environ 30.000 familles, principalement africaines, dans lesquelles il existe plus d'une épouse. Mais les émeutes semblent délier les langues (et la pensée...). Le ministre délégué à l'emploi, Gérard Larcher, a déclaré que la polygamie est la cause de la discrimination raciale sur le marché de l'emploi, selon le site internet du Financial Times. Sur RTL, Bernard Accoyer, député UMP, a indiqué que c'est "certainement l'une des causes" des violences urbaines.

Pourtant, il n'y a pas si longtemps, Pierre Bédier, député UMP et maire de Mantes-la-Jolie, avait organisé la polygamie au Val Fourré, en réservant des appartements aux familles comprenant plusieurs femmes et leurs nombreux enfants, équipant ces appartements aux frais de la commune tandis que les caisses d'allocations familiales paient deux fois l'aide au logement...

Pourquoi donc le gouvernement n'a-t-il jamais osé être ferme (c'est-à-dire appliquer la loi !) sur la polygamie ? Y aurait-il un lien avec le fait que la douce religion islamique admet la polygamie ou suis-je parano ? "Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent" (sourate 4, verset 3).

Michel Janva

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.