Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'appel au civisme chahuté
Bruno Gollnisch fait condamner Serge July

Le Saint-Père Noël...

Le pape Benoît XVI a affronté mercredi le froid de la place Saint-Pierre pour sa dernière audience générale avant Noël coiffé d'un bonnet de velours rouge ourlé de fourrure blanche qui a rappelé aux fidèles plus âgés le souvenir du pape Jean XXIII. Le camauro - ancienne coiffe des papes - n'avait plus été porté depuis la mort en 1963 de Jean XXIII, qui l'avait lui-même remis au goût du jour après une longue période d'oubli. Benoît XVI, âgé de 78 ans et souvent enrhumé, a aussi revêtu mercredi une ample cape rouge pour se protéger du froid qui sévit depuis plusieurs jours sur Rome.

Les audiences générales de Benoît XVI continuent de se tenir en plein air malgré le temps en raison d'une affluence qui ne se dément pas. Quinze mille personnes étaient présentes place Saint-Pierre. Le pape a rappelé que, pour les chrétiens, les illuminations de Noël symbolisent "la victoire du bien sur le mal, de l'amour sur la haine, de la vie sur la mort". "Alors qu'une certaine culture moderne et l'esprit de consommation tendent à faire disparaître les symboles chrétiens de la célébration de Noël, attachons nous à recueillir ces valeurs qui font partie du patrimoine de notre foi et de notre culture pour les transmettre aux nouvelles générations".

Michel Janva

Commentaires

Olivier

Hum...en effet, sans vos explications, on jurerais que notre bon Pape joue au Père Noël.
Précisions donc très utiles sur le vêtement porté! comme le commentaire précédent, je doute que les enfants sachent néanmoins faire la différence, alors que ce sont aujourd'hui les laics, aux connaissances souvent douteuses, qui font le catéchisme et que les enfants ne connaissent même plus le sens du baptême ou de la communion...
Il faut clamer haut et fort que Noël est la fête du Christ...et une messe d'obligation pour tous les (vrais) catholiques!

Michel Janva

Petite précision :

Le Père Noël n'est pas, à l'origine, un dieu païen symbole d'une société de consommation, mais Saint Nicolas.

En Allemagne, les enfants savent encore cela.

Olivier

Certes; St Nicolas est aussi fêté dans le Nord, une semaine avant ...le Père Noël, dans les écoles. Mais cela ne concerne que l'Est et les zones rurales du Nord de la France.
En revanche, la tenue rouge (inspirée d'une publicité mondiale de Coca Cola dans les années 30)du père Noel est malheureusement connue partout en France.
Il serait en effet bon de vulgariser davantage l'histoire de St Nicolas, véritable ami des enfants, et de ses miracles...On s'y emploie en famille, mais les écoles (publiques) font le contraire.

Amédé

Merci pour vos précisions.
Mais un peu de bon sens de la part du Vatican n'aurait pas nuit, à l'heure où règne l'image.
Tout le monde va malgré tout penser que Benoît XVI se déguise. Il aurait pu porter un chapeau cardinalice, point barre.
Pourquoi pas un chechia palestinienne!!
JPII malade n'avait pas rétabli la chaise à porteurs, mais avait un tapis roulant, peut-être Benoît XVI la rétablira.
Des symboles anciens comme le rétablissement du Latin partout oui, des trucs prêtant à rire et désacralisant non!

MJ

Le chapeau cardinalice n'est pas du tout adapté au froid. Quant à la Camauro, c'est tout ce qu'il y a de plus traditionnel.
Et on se fout bien de ce que le monde pense... ceci dit, tous les journaux ont bien précisé que cette coiffe date de la Renaissance...

Amédé

"Le chapeau cardinalice n'est pas du tout adapté au froid": ah bon vous en avez porté souvent?!
"Et on se fout bien de ce que le monde pense": oui et non parce que si l'on veut vraiment convertir le monde il faut peut être avoir un peu l'air d'être dans le monde! A moins de vouloir rester dans sa petite tour d'ivoire et de fourure!

MJ

Le chapeau cardinalice n'est pas un bonnet....
Si le monde était honnête, il s'intéresserait vraiment au pourquoi des actes de Benoît XVI. Ceci étant, c'est ici le cas, je n'ai pas vu un seul journal cacher les origines du camauro.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.