Le Maroc et l'islam dit 'modéré'
Benoît XVI parle aux médias

Le député Vanneste est condamné

Le député UMP Christian Vanneste a été condamné à 3.000 € d'amende par le tribunal correctionnel de Lille pour ses propos, jugés 'homophobes'. Par ailleurs, trois associations de défense des droits des homosexuels se sont vues attribuer chacune 2.000 € de dommages et intérêts. Vanneste ne s'en était pourtant pas pris aux homosexuels mais aux comportements homosexuels.

Ce jugement fera certainement jurisprudence. Amis de la nature et du pays réel, de l'amour authentique, craignez donc désormais que l'on vous poursuive pour vos opinions. Nul doute désormais que la résolution pro-gay votée par le Parlement européen sera bien appliquée en France... Il va falloir maintenant poursuivre 190 députés (qui sont contre l'homoparentalité) et 12000 maires (qui sont contre le mariage homo).

Michel Janva

Commentaires

alleuia

je pensais qu'il y avait une imunité parlermentaire

Il e semble que le Salon Beige avait précisé que CV était poursuivi pour ses propos tenus dans la presse, ceux tenus à l'Assemblée étant justement couverts par l'immunité.
Si vous en avez la possibilité, il serait intéressant de publier le jugement pour qu'on puisse en lire la motivation. Il y a surement un moyen juridique de contrer cette aberration.

Marek

En Pologne, Kazimierz Marcinkiewicz avait fait savoir avant de devenir premier ministre qu'il fallait empêcher l'homosexualité de contaminer la société. Aujourd'hui, les autorités de l'UE continue a faire pression sur l'ensemble des pays membres afin de les empêcher de lever le petit doigt sur un phénomène appelé "décadence". Chaque citoyen serait donc poursuivi aujourd'hui pour des opinions pro-familiales et religieuses qui n'iraient pas dans le sens de la logique homosexuelle. Ce qu'a très justement affirmé le député Vanneste, il faut le répéter de manière intensive et continuelle. Je suis très curieux de savoir si un jour une de ces associations de dépravés mentaux viendra me poursuivre pour mes propos jugés scandaleux et que j'ai eu pourtant l'"honneur" de laisser sur certains de leurs sites...

Feravec

Christian Vanneste a été poursuivi pour des propos exprimés dans la Voix du Nord, après son intervention à l'Assemblée. L'immunité parlementaire se s'applique pas dans ce cas.
Son avocat a indiqué son intention d'interjeter appel et d'aller s'il le faut devant la Cour européenne des droits de l'homme.
La loi du 30 décembre 2004,créant notamment la HALDE a été appliquée pour la première fois contre celui qui s'y était opposé à l'Assemblée. CV estimait non sans raison que cette loi créait un délit d'opinion.

Louis de Ravel d'Esclapon

La démonstration est faite que nous sommes désormais dans un régime totalitaire.

Olivier

Le plus risible dans tout cela est que Christian Vanneste ait été condamné en vertu d'une loi française...mise en place par l'actuelle majorité (loi Raffarin contre "l'homophobie")...
Il a dénoncé la violation de la liberté d'expression et il a bien raison, mais la liberté d'expression est aujourd'hui bafouée par les lois françaises, pour une bonne part créées par le parti de M. Vanneste. Merci l'Ump.
En tous cas, je trouve sa condamnation parfaitement répugnante et honteuse pour notre pays; les lobbies homofous et les forces hostiles à la foi peuvent se frotter les mains. En attendant pire avec le rouleau compresseur des résolutions liberticides de l'UE qui ne manqueront pas de sévir en France...

Chers amis, résistons face à cette dictature qui s'en vient !

Henri Védas

Christian Vanneste a un blog, où l'on peut aisément écrire un message de soutien :
http://vanneste.over-blog.org/article-1659535-6.html#anchorComment
(Via Vox Galliae)

Un post qu'il a écrit aujourd'hui :

http://vanneste.over-blog.org/article-1685085.html

"je prends les français à témoin!"

A lire !

Si vous voulez envoyer un mail de soutien à Christian Vanneste, le Salon a mis son mail en ligne ds ce post :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2005/01/christian_vanne.html

F. Carton

La situation devient grave.
L'homosexualité est reconnue par la loi comme source de droits. La condamner publiquement est une infraction. Nous sommes dans un pays totalitaire aux mains d'une minorité.

Cette perversion sexuelle ne concerne que leurs auteurs et ne regarde pas la société. Ou plutôt si, le prosélytisme homosexuel devrait être condamné par la justice, la pratique privée tolérée entre adultes consentants.

A quand des lois pour les sado-masochistes, les zoophiles, les pédophiles, ceux qui le font comme ci ou comme ça ? Il n'y a pas de limites.

Quelle époque délétère, c'est très inquiétant.

G.Ecomard

Christian Vaneste victime des khmers roses

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.