Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Merci au Forum catholique
48 heures pour la Terre Sainte

15 nouveaux cardinaux, dont 12 électeurs

Dépêche AP :

Le pape a lu [aujourd'hui] à voix haute la liste des 15 nouveaux impétrants lors de sa traditionnelle Audience générale et précisé qu'ils seront élevés au cours d'une cérémonie au Vatican le 24 mars. [...] Douze des 15 nouveaux cardinaux ont moins de 80 ans et sont donc éligibles dans un conclave qui serait chargé de désigner le successeur de Benoît XVI.

Parmi les 15 (Source: Reuters):
- Mgr Ricard, archevêque de Bordeaux;
- Mgr William Levada, nouveau préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi;
- Mgr Stanislas Dziwisz, archevêque de Cracovie, ancien secrétaire de Jean-Paul II;

Autres
cardinaux électeurs (moins de 80 ans): Mgr Franck Rodé (Slovénie), préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique (ordres religieux); Mgr Agostino Vallini (Italie), préfet de la Signature apostolique, l'un des tribunaux de l'Eglise. L'archevêque de Caracas, Mgr Jorge Savino (Venezuela) L'archevêque de Manille, Mgr Gaudencio Rosales (Philippines); L'archevêque de Tolède, Mgr Antonio Canizares Llovera (Espagne) L'archevêque de Séoul, Mgr Nicholas Cheong Jin-suk (Corée du Sud); L'archevêque de Boston, Mgr Sean O'Malley (Etats-Unis); L'archevêque de Bologne, Mgr Carlo Caffarra (Italie); L'évêque de Hong-Kong, Mgr Joseph Zen Ze-kiun (Chine)

  Cardinaux non électeurs (80 ans et plus):
  L'archiprêtre Andrea Cordero Lanza di Montezemolo (Italie)
  L'archevêque de Tamale, Peter Poreku Dery (Ghana)
  Albert Vanhoye (Belgique), ancien recteur de la Bibliothèque pontificale.

On remarque l'absence de Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, qui devra attendre. Cela peut s'expliquer par le nombre élevé de cardinaux français vivants : les cardinaux Barbarin, Lustiger, Panafieu, Poupard, Tauran, Etchegaray, Honoré et, bientôt, Ricard.

Henri Védas

 

Commentaires

Olivier

La nomination de Mgr Ricard, président de la conférence épiscopale française, n'est pas une heureuse nouvelle. Adversaire déclaré des catholiques traditionalistes (de tous bord), contre lesquels il avait notamment porté plainte lors de la tentative de cession d'une église abandonnée (servant de bibliothèque) par la mairie de Bordeaux à une association tradie, il s'est signalé à de nombreuses reprises par son sectarisme anti-national, en particulier en 2002...

Bob

Ce qui n'était pas une bonne nouvelle c'était son élection à la présidence de la conférence épiscopale.
La pourpre en découle.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.