Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La vérité sur l'esclavage...
Du nouveau sur les attentats anti-chrétiens de dimanche

Benoît XVI et la Fraternité Saint Pie X

Le pape Benoît XVI envisage de lever l'excommunication qui frappe depuis près de 18 ans les dirigeants de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, rapporte le quotidien italien Il Giornale. Le journal milanais précise que le souverain pontife va réunir le 13 février les cardinaux dirigeant les divers dicastères du Vatican pour "discuter de la possibilité de lever l'excommunication" qui frappe les évêques ordonnés par Mgr Marcel Lefebvre, le fondateur français de la Fraternité décédé en 1991. A noter que l'AFP reprend l'article italien en omettant de mentionner qu'à cette occasion (la réunion du 13) sera abordée la question d'ouvrir plus largement le droit de célébrer la messe selon le missel de 1962 (nommée messe de Saint Pie V).

Le supérieur de la Fraternité Saint Pie X, Mgr Fellay, avait rencontré Benoît XVI le 29 août dernier. Selon Il Giornale, les négociations ont été menées par le cardinal Dario Castrillon Hoyos, préfet de la Congrégation pour le clergé, tandis que le cardinal Julian Herranz, président du Conseil pontifical pour les textes législatifs, a préparé un projet d’accord faisant de la Fraternité une "administration apostolique" dépendant directement du pape.

Michel Janva

Commentaires

le Partisan Breton

DEO GRACIAS !!!
C'est une très bonne nouvelle pour l'Eglise : avant de faire de l'Oecunémisme avec l'Islam ou le Judaïsme, unifions d'abord les différentes Eglises Chrétiennes.
Nous avons plus de points en commun avec la Frat St Pie X, les Orthodoxes, Protestants, Anglicans qu'avec les Musulmans ou les Juifs.

rochevilaine

merci de comparer la fraternité avec les Orthodoxes ou les protestants!!!
Enfin tout de même heureux que cette levée d'excommunication vous fasse plaisir.

Ric 34

Quel bel exemple de charité et de pardon! (le second ne va pas sans la première)
La sagesse du Pape consiste à rester ferme sur le fond mais à ne pas pénaliser les humbles fidèles qui souffraient évidemment de cette situation.
Rendons grâces à Dieu qui permet à son Eglise de se fortifier.

le Partisan Breton

@ Rochevilaine :
mon but n'était pas de comparer la Fraternité avec les Protestants, ... sincérement navré de vous avoir peiné.
Ce que je voulais dire ce que je trouvais dommage de faire des "rapprochements" avec les autres religions alors que nous avons des frères qui partagent la même Foi mais qui n'appartiennent pas à l'Eglise Catholique.

Bob

Et où serait le problème de faire la comparaison avec les Orthodoxes ou les Protestants ?

Les protestants comme les Lefebvristes croient/ont cru avoir raison contre l'Eglise Catholique.

Les protestants, séparés depuis plus longtemps et au gré des vissicitudes de l'histoires, sont certes "plus séparés" que la fraternité St Pie X ne l'est de l'Eglise Catholique.

Mais le schéma reste le même.

Les protestants n'avaient pas moins de légitimes contestations à l'époque que Mgr Lefebvre. Ils n'ont pas attendu la réaction interne de l'Eglise et se sont séparés. La contre réforme est venue mettre de l'ordre dans l'Eglise catholique.

Les intégristes aujourd'hui de la même façon se sont séparés de l'Eglise Catholique. Et JPII & Benoît XVI sont venus donner son juste développement au Concile Vatican II et sortir l'Eglise Catholique de ses errements (souvenez-vous de la méditation du mercredi des cendres du Card. Ratzinger, et de son homélie avant le conclave).

Un point reste cependant : le rôle des protestants et des intégristes dans "l'auto-correction" de l'Eglise.
Comme quoi Notre Seigneur et son Esprit Saint fait usage de toute chose pour l'établissement de Son dessein et de Sa volonté.

svenhought

@ Partisan Breton

Appartenant à la Fraternité Saint Pie X, je me réjouis bien évidemment de cette excellente nouvelle.

Cependant je tiens à souligner que nous avons infiniment plus en commun avec le Judaïsme qu'avec l'Islam. D'ailleurs notre saint Père vient de le rappeler.

Avec le Judaïsme, nous avons l'Ancien Testament,les débuts de l'Eglise, et bien d'autres choses encore qui restent à découvrir ou à soulighner.

Avec l'Islam, nous n'avons presque rien,si ce n'est une vague idée d'un Dieu, Allah n'ayant rien à voir avec notre Dieu, de notre point de vue comme du leur.

A cette différence près que les "intégristes" ne sont pas des hérétiques.

Nicolas

@svenhought :
Comment un chrétien chaldéen appelle Dieu ? Allah. Mais vous avez raison, je taquine la formulation ;)


@

Non, les "intégristes" ne sont pas hérétiques, mais en état schismatique.

Nicolas

@Bob

La comparaison avec les protestants est assez bonne, mais historiquement, les circonstances ne sont pas similaires.
Les protestants ont voulu trop réformer et ont été sorti de l'Eglise catholique, mais sans perpétuer une validité dans les sacrements de l'ordre.

Alors que les intégristes, c'est lors d'une évolution qu'ils sont sortis "ipso facto" de l'Eglise, en gardant la validité du sacrement de l'ordre.


L'histoire et la validité sont inversés ! Ce qui veut dire aussi que les méthodes de règlement des deux schismes (+ les hérésies pour les protestants) ne sont pas les mêmes.

Je répondais à Bob qui comparaissait les protestants et les "intégristes" d'un peu trop près à mon goût.

Quasimodo

@ Nicolas
Je ne vois pas en quoi la fraternité aurait conservé la validité du sacrement de l'ordre quant les ordinations des évêques par Mgr Lefevbre ont été déclarées nulles par le Saint Père.
C'est vraiment un comble de dire que l'Eglise aurait dérivé quand c'est le responsable de la Fraternité St Pie X lui-même qui s'est excommunié lui même, et ses "évêques" avec lui . Oui, c'était un acte schismatique qui entraînait une excommunication latae sententiae. Non ce n'est pas l'Eglise qui a dérivé mais la Fraternité Saint Pie X qui a refusé l'autorité du Pape et lui a désobéi.

Ne mélangeons pas tout svp!

FRL

Je crois que dans le grand chambardement qui a suivi le concile (+ mai 68), la FSSPX a joué le rôle d'une bouée de sauvetage pour beaucoup de fidèles consternés de voir leurs curés se lancer dans des délires maoïstes, ne plus croire à la présence réelle etc... etc...Sans FSSPX plus de messe tridentine; ça c'est une certitude!

Par ailleurs, la FSSPX a été la première à développer un important réseau d'écoles primaires et secondaires délivrant un enseignement vraiment catholique à l'image de ce que faisaient les frères des écoles chrétiennes! ça compte...
Maintenant le canot rentre au port: allélluia !

Olivier

Je crois que prétendre que la FSSPX est "hors de l'Eglise" ou "shismatique" est une bien commune erreur, que réprouve naturellemet tous les fidèles de cette Congrégation.
D'abord parceque la Fraternité n'a jamais créé sa propre Eglise, elle a toujours reconnu l'autorité du Pape, y compris celle de JP2, comme étant celle de l'héritier de St Pierre (ce qui n'empêche en rien la critique) et elle est restée strictement fidèle au magistère de l'Eglise catholique depuis 2000 ans, c'est un fait.
La validité de l'excommunication de JP2 contre Mgr Lefebvre est discutable, mais aucun fidèle de la Fraternité ne la reconnaitra ni ne l'a jamais reconnue comme valide, arguant, à juste titre, de la condition de "nécessité" en droit canon; le fait que cette condition ait été sincèrement évoquée par Mgr Lefebvre, ce que personne ne peut nier, rend déjà en so-même caduqe le fonds de la condamnation. D'ailleurs, le Pape Benoit XVI a déjà affirmé à plusieurs reprises que la FSSPX n'était pas hors de l'Eglise, et, en proposant la levée d'une excommunication dont on sait que depuis 20 ans elle n'a en rien changé la rigueur (et non l'intégrisme) de la Fraternité, il reconnait parfaitement le caractère inaproprié de cette sanction.
Comme Paul VI sur sa fin de vie, il s'est finalement peut-être bien rendu compte que "les fumées de Satan sont entrées dans l'Eglise" et qu'il serait temps d'arrêter la décadence...
Quant à comparer une congrégation des plus ancrées dans la Tradition catholique s'il en est aux Protestants, c'est effectivement une plaisanterie que, par charité, on prendra comme telle...

Ad jesum per mariam

Je tenais à réagir au message de Quasimodo.

Primo, je ne suis pas un fanatique de la FSPIX.

Secundo, en matière d'excommunication, sachez que le fait d'être excommunier n'empêche pas que les sacrements soient valides, et d'ailleurs la messe de la frat est actuellement valide mais pas licite.

Je pense que l'action de l'Eglise actuellement est très positive car de toute manière l'unité des chrétiesn passera d'abord par l'unité des catholiques.

Une chose est sûr c'est que la charité prime et que les débats ne doivent pas être passionnés.

Nicolas

@Quasimodo et Olivier
La FSPX a conservé la validité du sacrement de l'ordre, bien sûr que si !

C'est le caractère licite qui n'est pas présent.


Mais les 4 évêques sont vraiment évêques, les prêtres ordonnés par d'autres évêques, par Mgr Lefebvre ou un des 4 évêques célèbrent la messe de manière tout à fait valide ! Jésus se rend présent dans ces eucharisties ! Mais Il souffre de la non communion avec le pape dans Sa Sainte Eglise.


Reconnaitre qu'il y a des éléments mauvais dans l'Eglise n'implique pas la nécessité de désobéir de façon aussi ostensible au pape et à ses décisions.
Je ne suis pas du tout d'accord avec toi Olivier.

Nicolas

"D'abord parceque la Fraternité n'a jamais créé sa propre Eglise"
Pourquoi créer une hiérarchie parallèle, des tribunaux parallèles ? Il ne faut pas que cela dure ...

"elle a toujours reconnu l'autorité du Pape, y compris celle de JP2, comme étant celle de l'héritier de St Pierre (ce qui n'empêche en rien la critique)"
critiquer oui, mais désobéir ostensiblement, ce n'est pas logique avec la reconnaissance de l'autorité.

"et elle est restée strictement fidèle au magistère de l'Eglise catholique depuis 2000 ans, c'est un fait."
Oui, mais elle ne la perpétue pas dans l'aujourd'hui de notre monde.


"La validité de l'excommunication de JP2 contre Mgr Lefebvre est discutable, mais aucun fidèle de la Fraternité ne la reconnaitra ni ne l'a jamais reconnue comme valide, arguant, à juste titre, de la condition de "nécessité" en droit canon; le fait que cette condition ait été sincèrement évoquée par Mgr Lefebvre, ce que personne ne peut nier, rend déjà en so-même caduqe le fonds de la condamnation."
Archi-faux intellectuellement parlant : ce n'est pas en disant "j'en ai besoin" que cela est vrai et légitime une action.
Mgr Lefebvre c'est mis lui même en état d'excommunié car il était au courant de la porté de son geste. C'est indéniable.

"D'ailleurs, le Pape Benoit XVI a déjà affirmé à plusieurs reprises que la FSSPX n'était pas hors de l'Eglise, et, en proposant la levée d'une excommunication dont on sait que depuis 20 ans elle n'a en rien changé la rigueur (et non l'intégrisme) de la Fraternité, il reconnait parfaitement le caractère inaproprié de cette sanction."
Hors de l'Eglise ? Dans le peuple de Dieu, certes. Mais la communion n'est pas encore visible. La sanction a été infligé à Mgr Lefebvre par lui même. C'est l'acte qui l'excommunie et non pas une décision romaine, il fallait juste un document écrit pour que cela soit clair.

Aimons nous les uns les autres, en vérité. Dieu est Amour, vivons !

Olivier

Cher Nicolas, je ne suis également d'un autre avis que le tien: la communion dont tu parles ne se résume pas à une "licence", et heureusement d'ailleurs, ne serait-ce qu'au vu de l'Histoire. Mais je ne pense pas que ce soit vraiment le lieu d'en débattre ici, ça n'apporte pas grand chose aux lecteurs du Salon à mon avis, car tu ne me feras pas changer d'avis et j'imagine que toi non plus.
Tu peux néanmoins toujours pousuivre le fil du débat par mail si tu y tiens, ce sera avec plaisir...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.