Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Mais que fait Act Up ?
Caricatures : l'Opus Dei montre l'exemple

Bolkestein : déni de démocratie

Philippe de Villiers dans Le Figaro à propos de la directive Bolkestein : "Nous sommes devant un mensonge, car on voudrait nous faire croire que la directive est vidée de sa substance. Rien n'est plus faux : le texte applique toujours le principe de la liberté totale des prestations de service. C'est aussi un scandale, car les promoteurs du oui au référendum avaient répété pendant la campagne du printemps dernier : «La directive Bolkestein est morte et enterrée». (...) C'est un déni de démocratie."

Le principe du pays d'origine est abandonné "pour les salariés (...) mais pas pour les travailleurs indépendants. Le plombier polonais ne pourra plus être salarié chez nous tout en restant soumis au droit social polonais. En revanche, il pourra exercer en qualité d'artisan et appliquer les tarifs et les règles sociales de son pays d'origine. Le phénomène se constate déjà dans le BTP. Prenez l'affaire de la centrale EDF de Porcheville, dans les Yvelines. 40 ouvriers polonais travaillent 44h par semaine (...) et ils sont payés 400 € par mois !"

Michel Janva

Commentaires

Ad jesum per mariam

Parcequye vous croyez encore en la démocratie?

Je pense que nous aurons très certainement à refaire campagne pour un autre referundum sur la Constitution, alors vous savez...

Quasimodo

par définition les ouvriers du BTP sont des salariés donc si je comprends bien la directive Bolkestein ne s'appliquera pas à eux.

alphacharlie70

C'est marrant d'ailleurs comme les médias français se sont mis depuis peu à prononcer "Bolkenchtine" voire "Bolkenstine" au lieu de BOLKENSTEIN...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.