Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les intentions de prière du Pape
Accord parlementaire en Pologne

Violence en banlieue

L'affaire des caricatures de Mahomet ne doit pas nous faire oublier que la violence en banlieue est quotidienne. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme de vingt ans a été tué et un autre, de 42 ans, a été blessé par balles lors d'une rixe entre deux bandes d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Une obscure histoire de racket ou de vol de portable serait à l'origine de la bagarre.

Vers 22 h 30, une cinquantaine d'inconnus ont improvisé un rendez-vous au pied des barres HLM de la cité Lénine avant d'en venir aux mains. Certains étaient armés de couteaux et de battes de base-ball. Des CRS ont été dépêchés sur place pour disperser la bataille rangée. Les voyous, au terme d'une échauffourée avec les forces de l'ordre, ont battu en retraite. Mais la bande de la cité Lénine a organisé une expédition punitive dans le camp adverse, avant que les petits caïds de la cité Landy ne mènent à leur tour une «descente» en guise de représailles. «Les affrontements ont été de plus en plus violents, témoigne un policier. Parmi les assaillants, certains s'étaient équipés d'armes de poing

Poursuivi dans les étages d'un immeuble de l'avenue de la République, le jeune Nabil a été touché d'au moins une balle de gros calibre en pleine poitrine. Connu pour de petites affaires de vol et de racket, il est décédé à l'hôpital. Un passant de 42 ans, étranger à la rixe, a été blessé d'une balle à la jambe. Hier soir, cinq suspects, âgés de 18 à 36 ans, étaient en garde à vue. Une arme de calibre de 9 millimètres a été confisquée.

Michel Janva

Commentaires

J

La cité "lenine" et l'avenue de la "Republique":le résultat est à la hauteur de ces emblèmes !

Ad jesum per mariam

C'est sûr!!!!

Je pense que tant que nous n'accepterons pas que l'avenir tiend dans une vraie reprise en main par une bonne politique familliale, nous n'arriverons à rien.

Il faudrait en plus que nos dirigeant cessent de se voiler la face: nous courrons un grand danger en gardant en notre sein une religion qui ne fait qu'inspirer haine et terrorisme.

Or il est bien évident que d'une manière ou d'une autre c'est l'éducation musulmane qui permet de telles excalades. Même si les imams ne sont pas directement derrière, c'est un état d'esprit. Lisez le Coran c'est éloquant!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.