Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Délire musulman au Tchad
Homoparentalité rejetée

Euthanasie et Etat nazi...

Giov Vendredi, à la radio, le ministre italien des Relations avec le Parlement, Carlo Giovanardi, a comparé la législation néerlandaise sur l'euthanasie à la législation nazie : "la législation nazie et les idées de Hitler sont en train de renaître en Europe, avec l'euthanasie aux Pays-Bas".

Le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende s'est scandalisé. Vendredi soir, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Bot, a convoqué l'ambassadeur italien pour obtenir une explication.

Une explication ? La voici.

Le Figaro d'aujourd'hui offre honteusement une tribune à Marie Humbert, afin qu'elle plaide ouvertement pour l'euthanasie. C'est l'occasion de relire le témoignage de l'équipe médicale qui a suivi Vincent Humbert, trahie et manipulée.

Michel Janva

Commentaires

grif

Sujet délicat. Respecter la volonté d'un malade qui se sait condamné en l'aidant à "partir" avec dignité? Oui, pourquoi pas! Je sais je suis un "monstre", etc. Et pourtant, stopper un traitement qui maintient en vie un malade qui se sait perdu, n'est-ce pas le remmettre entre les mains de "Dieu"? De quel droit aurions-nous le droit de décider à la place du concerné? Si ce dernier a décidé d'en finir pour abroger ses souffrances et celles de ses proches, comment le lui refuser? Et surtout de quel droit?

grif

Oups, désolé..pour la répétition du mot "droit"...

JGM

De quel droit peut on empêcher un "suicide assisté", une euthanasie? Parce que précisemment on ne s'appartient pas, seul Dieu peut décider de notre vie, nous n'avons pas à nous mettre à sa place.

Feravec

Cher grif,
je vous renvoie au lien ci-dessus "une explication", item : L'acharnement thérapeutique... qui répond à l'essentiel de votre question.

Michel Janva

Cher Grif,

Il est dommage que vous n'ayez pas été lire ce que j'avais mis en lien sur ce sujet. Ici : http://www.centredeformation.net/article.php3?id_article=25

En effet, vous y auriez trouvé les réponses à vos questions et j'aurais eu la nette impression de n'avoir pas mis ce lien pour rien...
;-)

Olivier

Le gouvernement italien fait une fois de plus preuve de franc courage face à la culture de mort. Chapeau bas à ce ministre qui ne l'a pas envoyé dire aux décadents des Pays Bas...

Bob

Il faut chercher un peu mais JPII a lui aussi parler de nazisme concernant l'euthanasie.

Pour répondre à Grif, les enquêtes montrent que ceux et celles qui demandent l'euthanasie sont souvent dépressifs, et cette dépression est liée au fait qu'il viennent d'apprendre qu'ils ont une maladie grave (cancer,...)

On voit alors qu'ils ne sont pas réellement libre mais qu'ils sont sous le coup du choc émotionel.

UdP,
Bob

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.