Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



France Echos ne répond plus
La conférence européenne des imams

Intimidation anti-CPE

Non seulement les désormais habituelles violences contre les policiers, mais des violences ciblées pour faire taire toute opposition. Une véritable démarche d'intimidation révolutionnaire. Exemples :

- "A Rennes, des centaines d'étudiants ont envahi la faculté de droit, qui n'est pas en grève, et saccagé le local du syndicat étudiant UNI, proche de l'UMP et favorable au CPE."

- "A Lille [...] [l]es manifestants anti-CPE ont croisé des opposants au blocage des universités et les policiers sont intervenus pour éviter des affrontements après divers jets de projectiles." Un reportage ce soir sur Europe 1 était plus explicite : les violences venaient des seuls anti-CPE, qui sont parvenus à obliger la manifestation anti-blocage à se disperser. Un anti-blocage raconte :

"Nous étions, environ une centaine à revendiquer la liberté d'étudier, essentiellement des étudiants de Lille 2. Après à peine 10 minutes, nous nous sommes fait déloger par les bloqueurs qui, non seulement nous refusent notre droit d'étudier, mais désormais notre droit de manifester." (ici, bas de page.)

- "20H03 Christine Boutin (UMP) entartée par un jeune anti-CPE à Tours"

Henri Védas

Addendum 22h36 : Ce soir à Millau, deux députés et des participants à une réunion publique de l'UMP ont été séquestrés pendant une heure par 250 manifestants.

Commentaires

Pitch

Heu... je veux bien respecter la charte, tout ça... le respect des personnes, etc. etc....

Mais la Boutin entartée, vous avez pas une photo, des fois ? ;-))

Blogbrailleur

entartrée par une vulgaire copie à la crème à raser dit-on.
Mais que fait le ministre du commerce ! Le Gloupier au moins il y met de la chantilly !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.