Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pays-Bas : démission de la député d'origine somalienne
Pédophile amnistié

Le Figaro et le Da Vinci Code

Merci à ce lecteur qui nous relaye cet excellent article du Figaro intitulé "Da Vinci Code, Contre-sens, erreurs et mensonges" et articulé autour de trois questions :
- Jésus et Marie-Madeleine étaient-ils mariés?
- Jésus a t-il été divinisé par Constantin?
- Le Prieuré de Sion détient-il des documents secrets?

Chaque réponse prend une forme simple et convaincante : " ce que dit Dan Brown" et "ce qu'il en est", cette dernière partie s'appuyant esentiellement sur les Saintes écritures et l'histoire. Dans sa conclusion, Astrid de Larminat oriente ses lecteurs vers cet excellent site.

Coup de chapeau au Figaro pour ce moment de vérité!

Lahire

Commentaires

Feravec

L'excellente site est plutôt sur
http://www.davinci-codex.com/actu/sommaire.php3

de Ravel

Au sujet des élucubrations du Da Vinci etc...., il y a vraiment des gens qui posent des questions idiotes. Exemple : On peut se demander pourquoi le Fils de Dieu se serait incarné dans le but d'épouser une prostituée repentie ? Il n'y aurait pas eu de moyen plus simple de satisfaire cette envie ?

Lahire

Oui, Feravec, vous avez raison! J'ai corrigé. Mais j'ai quand même un petit faible pour celui que j'avais mis...
:-)

laetitiademahlreich

Très intéressant en effet de défendre la réalité historique de Jésus.
Mais je crains que le pb de fond de DVC, même si ça n'émeut personne, ne soit dans le lien entre Foi & intelligence, qui, ds le livre, contredit intégralement l'encyclique Foi & raison. Le prieuré de Sion, à la tête duquel se succèdent les plus grands génies(Léonard, Einstein...), démontre que le rejet de l'Incarnation est le seul moyen de développer l'intelligence & toute "création" artistique ou technique. Il n'y a qu'à voir les réactions de ceux qui pensent être suffisament formés pour supporter un blasphème pour constater l'efficacité diabolique de DVC. Une intelligence qui ne se soumet pas à la Foi se pervertit (dixit le magistère, pas moi).
DVC veut faire tomber Jésus dans un débat historico-scientifico-philosophico-intello, (pourquoi pas un referendum tant qu'on y est?) où la question étant mal posée, la réponse ne peut être juste. Je pense que ça peut expliquer le "silence" du Pape qui ne répond pas directement, mais continue de proclamer Jésus-Vérité.

Virginie

@ laetitiademahlreich

Vous levez un problème liant l'Incarnation et l'intelligence. Votre formulation "le rejet de l'Incarnation est le seul moyen de développer l'intelligence" me parait maladroite et ne colle pas tout à fait à la réalité du DVC : j'ai peur que vous fassiez confusion entre intelligence et connaissance.

Mais votre problématique est justement un des multiples aspects de LA problématique, voire un des nombreux fils de la trame du DVC, qui est la négation de la divinité de Jésus. En effet, si on nie celle-ci, on nie l'Incarnation et vice-versa, car tout cela est tellement proche. En plus, vous exagerez un peu quand vous dites que personne ne s'en émeut. En effet, sans vous envoyer trop loin, relisez l'excellent dossier du Salon Beige ou encore le site cité ci-dessus et tous ceux que vous y trouverez en lien (Gnose, problème de la divinité du Christ...) : vous trouverez matière!

A propos du "silence" de Benoît XVI, en revanche, je ne vous rejoins pas du tout. Benoît XVI n'est pas silencieux. En plus, ce serait sous-estimer le Saint-Père que de croire qu'il ne peut répondre de manière juste à un problème mal posé, surtout quand on voit la facilité avec laquelle lui, qui était professeur, repose les problématiques avant d'y répondre (ex Deus caritas Est, etc...)
Je rajoute qu'il a fait allusion très récemment aux attaques contre la Foi et en particulier à celles contre la Résurrection. Benoît XVI en défendant la Résurrection, coeur de notre Foi, défend du même coup l'Incarnation. C'est une réponse digne du rang du Pape.
Je crois tout simplement que le Pape n'a pas à polémiquer sur le DVC. Il a montré qu'il voyait les attaques menées contre notre Foi. Il a donné les moyens de se défendre. Le DVC n'apporte rien de nouveau (hérésies connues (gnose, arianisme...), mensonges et erreurs) : le Pape n'a pas à intervenir davantage. Le principe de subsidiarité s'applique et implique l'intervention des évêques, aidés par la Curie. Et c'est exactement ce qui se passe!

Metanoia

Intéressant débat. Justement, l'intelligence est aujourd'hui complètement obscurcie par l'émotionnel et le relativisme, ce qui fait que même en prouvant (ce qu'il faut sans doute quand même commencer par faire) que les thèses du DVC sont fausses, non scientifiques/historiques, bien souvent ça ne suffit pas à convaincre.

C'est très bien expliqué par le Père Verlinde ici : Pourquoi continue-t-on à adhérer à ce qui est reconnu faux ? http://www.final-age.net/I-2-Pourquoi-continue-t-on-a.html

laetitiademahlreich

Merci Virginie d'étayer ce que je dis, en particulier quand je défends l'attitude exemplaire de Benoit XVI qui continue de collaborer à la Vérité en choisissant de la proclamer plutôt que rentrer dans un débat idéologique. C'est bien là en effet tout l'art de sa pédagogie : à suivre!!!
Quant au pb de fond, je maintiens bien les termes Foi & Intelligence issus directement de la pensée de JPII. C'est LE poison de DVC!!!

Virginie

Je pense, Laetitia, que vous ne m'avez pas comprise, mais ce n'est pas grave puisque vous semblez vouloir tout ramener à vous et refuser de discuter en revenant au début de votre réflexion. MAis ce n'est pas grave! Je passe mon chemin... Et puis je me réjouis, Benoît XVI a encore parlé clairement sur le DVC hier alors même que nous échangions!

laetitiademahlreich

J'ignorais que défendre une idée relevait du refus de discuter. On peut atteindre un point de vue par différents chemins, suivez le vôtre sans vous prévaloir de posséder l'unique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.