Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le ministre de l'Intérieur 'remercié'
Avis défavorable sur le financement européen de la recherche sur l'embryon

Le ministre de l'Intérieur entendu par le juge

en France jeudi prochain dans le cadre de l'affaire Clearstream. Précisons qu'il s'est porté partie civile dès le 31 janvier.

Cette affaire provoque des remous à l'UMP.
Hervé de Charette : "Désormais, c'est au président de la République de sortir de son silence. On ne l'entend pas (...) le président de la République avait avait mis assez longtemps à parler au moment de la crise des banlieues, encore plus longtemps à parler au moment de l'afffaire du CPE (...) Je m'en inquiète parce que c'est le seul qui sache tout (...) qui a toutes les cartes en mains et toutes les responsabilités entre les mains pour faire en sorte que le pays sorte de cette situation".

Alain Marsaud : "on est plutôt dans le domaine des Pieds nickelés mais à Paris, il y a de drôles de moeurs".

Lahire

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.