Un stratège britannique prédit pour l'Europe un "scénario à la romaine"
L'expérience de l' "encadrement militaire" des jeunes délinquants

Conversion d'un protestant pro-Vie

Dans L'Homme Nouveau, Daniel Hamiche nous parle de Terry Randall :

Randallterry "Terry Randall est une personnalité de premier plan aux Etats-Unis, puisqu'il fut, de 1987 à 1998, le fondateur et l'animateur de Operation Rescue, la grande association pro-Vie protestante. (...) Sa première action concrète fut une manifestation [pacifique] devant un avortoir à Brighamton (Etat de New York), le 1er mai 1984. Première mise sous les verrous : 1986. Plus de quarante suivront, uniquement pour avoir prié devant des avortoirs... (...)

Baptisé dans la United Church of Christ, (...) ce sont des dizaines de milliers de militants que Randall saura convaincre de venir avec lui mener le bon combat de la vie. (...) Entre 1987 et 1994, 75000 militants d'Operation Rescue seront interpellés ou condamnés à la prison. (...) Randall, (...) croulant littéralement sous les procès - jusqu'à 27 concomitants - de groupes féministes et pro-avortement, est contraint à la faillite personnelle. Il perdra tout : ses économies, ses propriétés foncière, sa maison, sa station de radio et... sa première épouse. Il est contraint de cesser les activités d'Operation Rescue qui est dissoute en 1998, mais son impact a suscité une vigoureuse relève : celle du père Franck Pavone, de Priest for Life, ou de Norma McCorvey (la Jane Roe du célèbre arrêt de la Cour Suprême)."

Terry Randall, protestant pro-Vie, a été reçu au sein de l'Eglise catholique le Jeudi saint 2006.

"Terry anime désormais la Society for Truth and Justice qui entend "affirmer les principes chrétiens dans la vue publique et politique", et mène campagne pour être élu au Sénat de Floride en novembre prochain."

Michel Janva

Commentaires

claire

connaissez-vous un témoignage passionnant qui s'appelle "Rome sweet Rome"? Un couple d'animateurs pastoraux protestants américains, diplomés en théologie, se voient confier la préparation au mariage de leur zone pastorale; cherchant dans l'Ecriture des points d'appui pour leur catéchèse, ils en viennent à réfléchir sur la notion d'Alliance et découvrent l'immensité du sacrement de maraige, reflet de la tendresse infinie de Dieu pour l'humanité, exprimée gratuitement et concrètement dans les consentements et le don mutuel, comme jésus donne sa vie sur la Croix Du coup, troublés par cette notion de sacrement, ils passent au catholicisme. Lui d'abord, elle ensuite. Magnifique!

Ingomer

Home Sweet Home de Scott Hahn, un ancien pasteur évangélique, professeur de cours biblique qui, lors de ses recherches pour ses cours, tombe sur des passages de l'Ecriture qui le convainquent que l'Eglise catholique et romaine est la seule vraie église de Jésus-Christ, la douce maison du Seigneur (Home sweet home, "Maison douce Maison"). Il se convertit et amène son épouse Kimeberly, plus réticente car de culture protestante..., dans sa conversion. Un beau livre, une belle histoire.

Loué soit Jésus-Christ.

Franck

Petite précision: son prénom c'est Randall et non Terry. ;-)

Vincent de Belleville

Le livre de Scott et Kimberly Hahn s'appelle "Rome sweet home", une sorte de mix entre Ingomer et Claire!!!
Il est très facile à lire, même en anglais.

Sinon c est la communaté de l Emmanuel qui l a publié

God bless mes frères

Max le fou

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.