Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Henri Tincq sur Benoît XVI
Chine : la censure sur internet s'amplifie

Douste-Blazy au Liban pour la mise en place de la Finul

Liban_3 Le ministre français des Affaires étrangères est arrivé au Liban pour discuter des conditions de mise en place de la nouvelle Finul qui pourrait être effective d'ici 15 jours. La Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont déjà annoncé qu'ils ne fourniraient aucun contingent, alors que d'autres pays sont cités pour prendre part à cette force multinationale :  L'Italie, l'Allemagne, le Maroc, l'Indonésie, la Turquie, l'Espagne, la Belgique, le Portugal ou la Malaisie.

Onu_2 Certaines sources confirment que la France devrait prendre le commandement de cette force et déploierait entre 2000 et 5000 soldats au Liban contre 200 aujourd'hui alors que l'armée française est déjà fortement sollicitée sur d'autres théatres d'opération avec plus de 13 000 hommes déjà en missions extérieures. Philippe Douste-Blazy veut des garanties sérieuses quant aux conditions d'engagement des troupes, tandis qu'on reparle aujourd'hui dans la presse des 58 parachutistes français tués au Liban en 1983 dans l'immeuble baptisé Drakkar.

Lahire

Commentaires

JLA


Vous faites de la manipulation d'infos ?
Il vaudrait mieux écrire "le ministre étranger aux affaires ".
Ses bévues régulières,vont faire le bonheur du ESTCEBOLA !!

Agnès

"Philippe Douste-Blazy veut des garanties sérieuses quant aux conditions d'engagement des troupes"

Oui... et la condition principale est le désarmement du Hezbollah ! ça n'a pas l'air bien parti pour l'instant.

Le Cracoucass'

Le miraculé de l'avenue de la Grotte fait marrer tout le monde... sauf les bidasses qui vont partir au Liban !

majot tom

la communauté internationale rève toute éveillée. http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,[email protected],0.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.