Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La démocratie selon le MEDEF
Le retour de Juppé

Incertitude autour de l'ouverture d'un lycée musulman en France

Nous avions annoncé l'ouverture du plus grand collège-lycée musulman de France, dirigé par l'UOIF. Mais voilà que le recteur de l'académie de Lyon, Alain Morvan, s'oppose à l'ouverture du lycée musulman de Décines (Rhône), pour des raisons de sécurité :
"Tout me pousse à faire jouer le principe de précaution. La présence très proche du poste de détente d'une conduite de gaz m'inquiète beaucoup. Il s'agit d'une soupape qui permet de relâcher du gaz lorsque la pression est trop forte. Cela se sent parfois aux alentours, mais ce n'est pas le souci. Ce qui me préoccupe, c'est l'état lamentable du grillage de protection. Il est rouillé, troué. En passant à quatre pattes, il est facile d'accéder au poste de gaz, comme de jeter quelque chose par-dessus. Je me pose réellement la question du risque pour les élèves. Par ailleurs, il est notoire que le sol est pollué, la nappe phréatique aussi. Les responsables du lycée ont fait pratiquer des analyses, mais de l'air ambiant seulement. C'est ce que la loi leur imposait."
L'association Al-Kindi avait prévu à l'origine un établissement pouvant accueillir jusqu'à 700 élèves, mais elle est revenue à un nombre plus modeste (200 maximum) afin d'échapper aux contraintes les plus draconiennes. La sécurité sera-t-elle sacrifiée au nom des idéologies ?

Commentaires

Jutte

Allez l'anonyme courageux, ne confondez pas critique et information !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.