Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Subvention pour un rap 'antiflics'
Violence entre migrants clandestins

Bagarre au Grand Orient de France

Le convent annuel du Grand Orient de France (qui a condamné l'adjonction de la place Jean-Paul II au Parvis Notre-Dame à Paris), s'est ouvert hier à La Rochelle par une bagarre : 2 dignitaires en sont venus aux mains, séparés in extremis par des 'frères'. Le GO est coutumier des convents houleux, mais celui-là promet. Plusieurs membres du conseil de l'ordre viennent de porter plainte au pénal contre l'actuel grand maître, Jean-Michel Quillardet, avocat dans le civil.

Fm C'est une affaire de gros sous... La direction du GO a tout fait pour priver de parole les responsables de sa filiale immobilière (Sogofim), en charge des temples où se tiennent les tenues bimensuelles. Guy Worms, contrôleur d'Etat dans le civil, ancien conseiller de Bérégovoy, nommé président de la Sogofim, avait levé un lièvre : l'exécutif du GO aurait diffusé de faux graphiques sur l'évolution des cotisations des frères, non approuvés par les trois commissaires aux comptes. La réhabilitation ou la mise aux normes de sécurité des temples, dispersés sur 360 sites, a été évaluée à 12M€. D'où la nécessité de recourir à l'emprunt. En 2002 et en 2003, les convents ont autorisé le GO à solliciter auprès des banques un crédit de 4M€, avec une cotisation exceptionnelle de 11,36€ par frère. Guy Worms dénonce un stratagème consistant à appeler cette contribution dès le 1er janvier et à ne contracter l'emprunt qu'au second semestre afin de dégager des recettes.

Le grand maître organise donc un putsch en vue d'évincer Worms, mais aussi Hugues Leforestier, directeur du Caveau de la République et chef de file des opposants : Quillardet convoque en catimini, un 1er avril à 7h30, une assemblée générale en vue de les débarquer. La convocation de l'AG étant entachée de multiples nullités, le 18 juillet, le tribunal de commerce réintègre Worms et Leforestier dans leurs fonctions. S'ensuit une «course contre la montre en vue de les empêcher de s'exprimer devant le convent», résument leurs avocats. En plein mois d'août, le tribunal retoque par 2 fois le GO, désireux de reconvoquer une nouvelle AG en urgence. Encore raté : Worms pourra s'exprimer devant le convent. Le contrôleur d'Etat n'entend pas en rester là et vient de porter plainte au pénal contre le grand maître. Une autre plainte a été déposée visant la filiale édition du GO, Edimaf. «Plus rien ne s'oppose à une descente de police au GO», pronostique un dignitaire.

Michel Janva (Pour plus d'informations sur le GODF, lire ce site d'un ex-vénérable, aujourd'hui converti catholique)

Commentaires

svenhought

Alors quoi ! Les démons se disputent entre eux ?

Rien de plus normal, la "fraternité" des loges n'est qu'une escroquerie, les frères d'en bas servant de marchepied aux frères d'en haut, en échange de quelques miettes. L'essentiel du butin est pour les frères d'en haut. C'est le principe même de toute mafia, quels que soient les oripeaux pseudo-philosophiques ou rituels sous lesquels elle se cache du commun des hommes.

ART

Voilà un site qui va satisfaire de nombreux lecteurs se posant des questions quant à l'appartenance d'ecclésiastiques aux loges...

Marc

Lu sur le site en question : le pape était "le chef religieux qui aura été le héraut du refus des droits (...) des malades du SIDA (...)"

En quoi, j'aimerais bien qu'on me l'explique...

laetitiademahlreich

"voyez comme ils s'aiment"...

hb

Des faux au GO? C''est pas possible!!!!!!

Voyez vous ça, des gens qui ne veulent que le bien de l'humanité, qui se sentent tellement supérieur aux communs des mortels qu'ils se rencontrent secrètement, pour ne pas être reconnu mais qui participent à des agapes "fraternelles" toutes les semaines au Helder à Tours,(par exemple) ou tout le monde sait qui ils sont.

Hypocrites, parfois stupides, toujours cupides

C'est beau l'amour et le serment d'aider tous ces frères.

Les loups se mangent entre eux.

Qu'ils continuent c'est tellement plaisant à voir.

Bof

Ca doit faire mal des équerres et des compas lancés sur quelqu'un! Que fait la police? :-) Elle participe, je pense! :-) Un Commissaire sur 2 et un Inspecteur sur 3 étant adeptes des simagrées.

hb

Bof demande ce que fait la police.

Mais c'est évident !!
Elle nous fiche.
Elle nous espionne.

Et elle est victime de ses chefs F.M. qui préparent une énième révolution sur le dos des ses fontionnaires de base qui eux sont toujours là pour recevoir les cailloux et les coups de fusils.
Que ça doit être très dur d'être trahi pas ses semblables.
Ce n'est pas étonnant que le taux de dépressions et de suicides soit élevé chez les foctionnaires de Police

free

Bravo et félicitation pour cette information qui, sans en être étonné, ne sera pas rapporté dans les JTV.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.