Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Angela Merkel d'accord avec le Pape
Se fier au Pape loin des médias

Conférence de Ratisbonne : le CFCM avait mal entendu

Dalil Boubakeur le dit lui-même : "Je salue cette déclaration avec optimisme pour la levée des malentendus".
Il a donc bien compris les cinq points du communiqué, en particulier le dernier, dans lequel le Pape rappelle l'intégralité de sa conférence sans enlever un iota au fond de sa pensée.

Voici les phrases clés de ce communiqués :

  • La position du pape sur l'islam est, sans équivoque, celle exprimée par le document Nostra Aetate.
  • L'opinion du pape en faveur du dialogue interreligieux et interculturel est absolument sans équivoque.
  • Concernant le jugement de l'empereur byzantin Manuel II Paléologue, qu'il a rapporté dans son discours de Ratisbonne, le Saint-Père n'a pas eu l'intention, ni n'a l'intention de le faire sien.
  • Le Saint-Père est par conséquent absolument désolé que certains passages de son discours aient pu paraître offensants pour la sensibilité des croyants musulmans et aient été interprétés d'une façon qui ne correspond d'aucune façon à ses intentions.
  • En réaffirmant son respect et son estime pour ceux qui professent l'islam, le pape souhaite qu'ils puissent comprendre ses paroles dans leur juste sens.

Comme quoi, une bonne explication de texte peut s'avérer utile.

Lahire

Commentaires

Si Boubakeur est content, c'est parce que, vu de sa place, l'Eglise se SOUMET et s'HUMILIE, après avoir insulté les musulmans. Il faut se mettre à leur place pour comprendre leur réaction de ces derniers jours, et leur contentement vis-à-vis du discours de Bertone.

rabassa

Je veux de nouveau soutenir la lucidité et l'intuition de Benoit XVI sur l'islam, son invitation absolument essentielle à articuler Foi et raison est l'unique piste viable pour la spiritualité à venir. Les réactions habituelles de haine et violence ne m'étonne pas. L'islam ne supporte aucun debat ,il ne tolère les chrétiens et les juifs que morts ou soumis. Peu importe la nature et la modération des propos du Pape, les musulmans sont toujours prets à se sentir offensés et ainsi justifier tous les massacres. Les assassinats de prètres l'extermination des chrétiens au Soudan la persécution barbare des chrétiens d'Indonésie et du Pakistan ne trouvent pas leur origine dans des propos insultants mais dans une lecture scrupuleuse du coran. Beaucoup d'idiots utiles et de dhimmis vont rendre responsable des prochaines barbaries le Pape là aussi c'est un reflexe de laches et d'imposteurs.Vive Benoit XVI Les pays islamiques doivent prendre les mesures nécessaires pour écraser les peuples chrétiens du Proche-Orient ... et les convertir à l'Islam, avant la fin du siècle. (Conférence islamique tenue à Lahore Pakistan en 1980).
« Les mesures pour la liquidation de la Chrétienté du Proche-Orient devront débuter au Liban ... La Syrie et l' O. L. P. devront y employer le terrorisme contre les Chrétiens. » (Congrès islamique.Le "Figaro", du 5 janvier 1984)
« En l'an 2000, toute trace de Christianisme doit avoir disparu en Egypte. » (Congrès islamique "Le Nouvel Observateur", du 12 février 1988)

mcf

On peut regretter que son discours ait été mal compris. On ne peut, et on ne doit, jamais s'excuser qu'il ait été mal compris, surtout quand on constate une telle volonté de l'autre partie de ne pas comprendre...
Note : ces gens se plaignent qu'on les trouve violents et quand on leur dit, ils sont... violents...

françois Darlan

Un peu de bon sens. Si le Vatican joue les boutefeux ce sont des chrétiens dans tous le Moyen Orient qui seront massacrés. Le Pape doit aussi faire de la politique et l'on est pas dans les communiqués du Cardinal Bertone dans la doctrine mais bien dans la politique. Toujours facile d'appeler au courage et au martyr sur Internet.

Fab

Excusons Boubakeur de sa réaction de Vendredi : il ne lit ni l'italien, ni l'allemnd ni l'anglais et n'a donc pas pu lire le discours du Pape avant qu'il ne soit disponible en français. Il s'est donc basé sur les racontards des journalistes qui ne comprennent rien à rien.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.