Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La France aidera les pèlerins musulmans
Delanoë et le Ramadan

Controverse de Ratisbonne : les musulmans divisés

Al-Azhar, la plus haute autorité de l'islam sunnite dans le monde, a demandé des excuses au pape Benoît XVI :

"Le pape est appelé à s'excuser en prononçant un autre discours dans lequel il dit clairement son rejet des propos de l'empereur byzantin".

"Ces propos sont dénués de fondement car l'islam s'est répandu par la conviction" et le jihad "n'a été permis que pour la défense de soi et de la foi", estime Al-Azhar.

De son côté, Abdallah Redouane, secrétaire du Centre culturel islamique de Rome, a déclaré :

"Nous considérons que le chapitre est clos. Il n'y a pas d'autre alternative à l'affrontement que le dialogue, nous avons choisi le dialogue. Nous avons accueilli avec satisfaction l'appel du pape au dialogue et nous n'épargnerons aucun effort en ce sens".

Michel Janva

Commentaires

Noel

"L'Islam s'est répandu par la conviction." On croit rêver.

rabedor

Il est heureux que des voix intelligentes et d'apaisement se fassent entendre parmis les musumlans. Un dialogue sera donc envisageable avec eux... c'est un début...

J. DUMON

Un dialogue envisageable?
Mais avec des autorités qu'aucun Musulman ne consulte, ni même n'écoute, ça ressemble à un dialogue de sourds.
Un peu comme si je dialoguais avec ma concierge de la collison de deux galaxies à des milliards d'années lumières.
Cessons de faire du "dialogue" la solution à cette hystérie collective

claire

les seuls musulmans avec lesquels les chrtiens peuvent "dialoguer" sont les soufis, branche mystique de l'islam, et considérés comme hérétiques car dans leur recherche de relation intime, par le ceour, avec Dieu ils sont accusés de vouloir mettre la main sur Lui, en somme d'idolatrie. C'est pourquoi les soudfis sont persécutés par les autres courants musulman;Dommage on y retrouve les accents des psaumes et des grands mystiques chrétiens comme St jean de la Croix

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.