Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Tincq deviendra-t-il dhimmi ?
Réaction musulmane : l'avis de Le Pen

Où en sont les émeutes en France ?

Le préfet de Seine-St-Denis estime que le problème n'est pas réglé. Dans une lettre de 4 pages, il a écrit à Claude Guéant, directeur du cabinet de Nicolas Sarkozy, s'alarmant – pour la 4e fois par écrit depuis le début de l'année – de la montée de la délinquance dans son département. Depuis le début de 2006, la Seine-Saint-Denis a enregistré +7,64% de délinquance. Au cours du premier semestre, les violences contre les personnes ont progressé de 14,11% par rapport à 2005. Les vols avec violences ont augmenté de 22,62%, les vols avec armes blanches de 16,19%. La part des mineurs est passée de 44,23 à 47,67%. Le préfet précise qu'en 2005, "sur 1651 mineurs déférés au parquet, seuls 132 ont été écroués".

Le préfet évoque le triste sort des jeunes : "ces classes d'âge sont aujourd'hui fortement travaillées par l'islam, et sans doute le plus intégriste", écrit-il, en donnant l'exemple des femmes intégralement voilées, de plus en plus nombreuses dans les lieux publics. L'influence des intégristes est visible "à chaque réveil de l'agitation dans telle ou telle cité. Le relais de la gestion locale est pris par les 'barbus' que l'on voit en compagnie des 'animateurs' ou 'médiateurs' divers, dans des déplacements destinés (disent-ils) à calmer le jeu (parfois avec la complicité tacite de certains élus)."

Les émeutiers ? Ils sont sous contrôle. Mais pas de la police.

Michel Janva

Commentaires

Jerome

Et ca continue...c'est leur problème...

Robert

vivement avril....

major tom

Un petit attentat à Paris pour courroner le tout et nous sommes partis pour une guerre civile à forte conotation religieuse!

Jerome

A Paris ? êtes vous sûr pourquoi pas à Poitiers ?

Agnès

Et c'est bientôt le ramadan...

l'Omnivore Sobriquet

Parmis toutes les mafias, celles qui croient en Dieu et entendent le servir ne sont pas les pires.
Le problème avec l'islam est qu'il prétend avoir réponse à tout et rêgler tous les aspects de la vie, privée comme publique, dans ses moindres détails. Il faut apprendre et obéïr, et vérifier que son voisin le fasse également, sinon 'ça ruine tout'. Ca ne supporte pas le doute responsable, le jugement personnel par exemple : c'est "quelle sourate correspond le mieu à ce cas précis?" qui tien lieu d'interrogation, de doute, et le 'jugement personnel' est probablement suspect... (et c'est une bonne critique à soumettre aux musulmans, l'utilisation de son jugement sans craintes, plutôt que la guérilla des sourds, merçi Benoît XVI !).
Les musulmans font beaucoup d'efforts intellectuels, normalement, pour apprendre et si possible comprendre l'enseignement de l'islam (et "ignorant" est l'invective qu'ils préfèrent envers les 'insoumis' ou même les plus mauvais d'entre eux), enseignement que je qualifierais plutôt de code civil et moral prolétarien conquérant et mondial, fût-il épais et profond, utopie totalitaire prétendant remplacer le message du Christ.
Les statistiques ci-dessus concernent beaucoup plus les barbares....
Il y a néanmoins corrélation entre la nature d l'islam et la nature de nos ennuis en Seine St Denis, évoqués ici. (encore plus qu'en 2005 ??!!!). C'est certain mais les "j'me lâche", "envie de tunes", "envie de révolution" et autres "là maintenant" qui rêgnent dans l'espace publique y contribuent puissemment, c'est de l'ordre de Mammon ou de l'animalerie. Face à celà, ce renoncement et cette réduction là, les musulmans actuels constituent, aussi, une réserve de résistance. Il faut relancer le prosélytisme chrétien, voilà c'que je dis, face à tout celà, en grande pompe et en grands moyens.
La France devrait garantir l'asile à ceux qui se tournent vers Jésus. Il n'y a pas que les homosexuels qui y ont droit !

TEQ

Achetant ce week end un fusil de chasse, j'ai passé une heure dans une armurerie bien achalandée près de la gare de l'Est à Paris.

J'ai été sidéré par le nombre de "jeunes" venus acheter des armes en tous genres; gomme-cogne, gaz, pistolets d'alarme, crans d'arrêts, apparails électriques...

Cela est effrayant.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.