Contre la honte des prisons françaises, un numerus clausus ?
Les huit figures patriotiques du Courrier des Hommes Libres

Dufour crématoire

Ce_1 Non, ce n'est pas un calembour prononcé par Le Pen. Le colonel Dufour, ancien commandant du 1er REP, avait remplacé la général Jouhaud à la tête de l'Organisation de l'Armée Secrète à Oran. Dans son numéro du 27 juin 1962 -soit 3 jours avant l'indépendance de l'Algérie- Le Canard enchaîné lançait cette blague de mauvais goût, qui n'a fait l'objet d'aucune réaction, réclamation ni procès. Selon que vous serez...

Michel Janva

Commentaires

henri

Dufour était, peut-être de droite
Durafour était de gauche, très à gauche.

Ceci explique cela.

Le Pen devrait demander sa réhabilitation !

PS Le jeu de mot n'était pas très bon...

Christian Dancourt

surtout que le canard enchaîné titre en-dessous "feu l'Algérie.."
Il eût mieux valu écrire "feue l'Algérie..."
Mais si on demande à des journaleux de gauche d'être cultivés, alors tous les espoirs sont permis.

Georges Clément


Le colonel Dufour n'a pas remplacé le général Jouhaud à la tête de l'OAS d'Oran. Ce fut le général Gardy qui fut le successeur de Jouhaud et encore avec un temps de battement de plusieurs semaines.

Dufour ne vint que tradivement et fut mis en cause pour son accord donné à Suzini sans l'aval de Gardy et du collège des civils oranais lors des accords FLN-OAS dit "Mostefai-Suzini".

D

Il n'est pas nouveau que le Canard Enchaîné est un journal malfaisant.

Prince Eric

A Christian Dancourt : le Canard enchaîné a raison d'écrire "feu l'Algérie". Il aurait dû mettre un "e", au cas où il aurait écrit "la feue Algérie".
On peut reprocher beaucoup de choses au Canard, mais pas l'inculture.

Christian Dancourt

@ Prince Eric:
Merci pour cet éclaircissement!
Effectivement, j'étais persuadé de mon orthographe, mais ayant le Larousse en 6 volumes, j'ai du mal à le mettre dans ma poche!!
je m'y suis donc replongé...

Guillaume-Marie

merci au Salon Beige de cette très précieuse info, à garder dans ses dossiers et à ressortir au moment opportun ; pourquoi ne pas écrire au "Canard" et leur demander des explications ? Voire les poursuivre, mais il y a préscription (et cela précède de loin la loi Gayssot)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.