Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le Grand-Orient contre le financement public des lieux de culte
Présidentielles : Le Conseil constitutionnel et les parrains

La CEDH cathophobe

SloLa Cour européenne des droits de l'homme vient de rendre son verdict : la Slovaquie est reconnue coupable d'avoir condamné un journaliste Martin Klein. Ce dernier avait signé un article critiquant le plus haut représentant de l'Eglise catholique du pays, qui avait suggéré d'interdire la distribution et l'affiche du film "Larry Flint" de Milos Forman.
L'article contenait les images d'acte incestueux commis dans le film entre un dignitaire de l'Eglise et sa mère et invitait les fidèles à "quitter l'Eglise s'ils avaient la moindre décence" ajoutant que le représentant local de l'Eglise était "un ogre". Les seuls faits relatés par l'AFP suffisent à justifier une sanction.

Cette décision de la CEDH prend une saveur totalitariste toute particulière alors que les faits remontent en 1997 et que la Slovaquie, membre du Conseil de l'Europe (dont dépend la CEDH) depuis 1993, est rentrée dans l'UE en 2004. S'imposant comme référence unique et d'une puissance supranationale, la CEDH, au nom de sa propre définition de la démocratie, revisite l'histoire des nations, en défait les jugements et autorise quiconque désormais à insulter les représentants de l'Eglise catholique.

Les pseudos droits de l'homme qui nous régentent sont décidemment incompatibles avec les devoirs de l'homme envers Dieu.

Lahire

Commentaires

Franck

Il faut cependant relativiser cette décision: la CEDH peut obliger la Slovaquie à verser des réparations matérielles à ce journaliste, cependant elle n'a pas le pouvoir de modifier l'article de loi ayant permis la condamnation de ce journaliste.

Quasimodo

@ Lahire
Pour information, il n'y a aucun lien entre la CEDH et l'Union européenne : la CEDH est une instance issue du Conseil de l'Europe dont fait par exemple partie la Turquie.UE et CEDH n'ont donc aucun lien institutionnel.

phiconvers

La CEDH fait malheureusement toutes les semaines bien pire à l'égard des gouvernements qui ont la bêtise d'accepter sa juridiction. C'est bien aux Etats qu'il faut s'en prendre...

henri

Les droits de l'homme, sont incompatibles avec les droits de Dieu.

Là où les droits de l’homme sont proclamés, les sectes pullulent, les meurtres d’enfants à naître sont sans nombre, l’euthanasie et l’homosexualité ont droit de cité.
Sans compter la misère sociale et l’exploitation des travailleurs au nom de la liberté d’entreprendre !

Là où règne le Droit de Dieu, dont la seule « politique » est l’Amour, comment voulez-vous que ces problèmes existent.

Mais pour le peuple qui a besoin de concept simple, les droits de l’homme c’est une idée de génie, c’est diaboliquement intelligent.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.