Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



FN et avortement : précisions de Le Pen
Le Grand Silence

Rapport sur les sectes

Après son papier d'hier sur les sectes et les enfants, Philippe Maxence met le doigt sur deux problèmes majeurs du rapport parlementaire présenté ce jour :

  • l'ambiguité sur l'expression "les enfants non scolarisés" qui vise tous les enfants hors du système de l'Education Nationale,
  • les devoirs de contrôle de l'Education Nationale sur les "savoir de citoyenneté" et sur "l'épanouissement de la personnalité de l'enfant".

Un cri d'alarme pour sauvegarder la liberté d'éducation, point déclaré non-négociable par Benoît XVI. Rappelons également ce passage de Rerum Novarum qui se montre d'une actualité hurlante :

"Si les citoyens, si les familles entrant dans la société humaine y trouvaient, au lieu d'un soutien, un obstacle, au lieu d'une protection, une diminution de leurs droits, la société serait plutôt à rejeter qu'à rechercher.
C'est une erreur grave et funeste de vouloir que le pouvoir civil pénètre à sa guise jusque dans le sanctuaire de la famille.
Assurément, s'il arrive qu'une famille se trouve dans une situation matérielle critique et que, privée de ressources, elle ne puisse d'aucune manière en sortir par elle-même, il est juste que, dans de telles extrémités, le pouvoir public vienne à son secours, car chaque famille est un membre de la société.
De même, si un foyer domestique est quelque part le théâtre de graves violations des droits mutuels, il faut que le pouvoir public y rétablisse le droit de chacun. Ce n'est point là empiéter sur les droits des citoyens, mais leur assurer une défense et une protection réclamées par la justice. Là toutefois doivent s'arrêter ceux qui détiennent les pouvoirs publics' la nature leur interdit de dépasser ces limites".

Lahire

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.