Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



6 mois fermes pour Samy Nacéri
Le Saint-Siège refuse de signer une convention internationale

Vous avez dit canular ?

Hier, la télévision belge RTBF a annoncé l'indépendance de la Flandre, à six mois d'une probable renégociation des pouvoirs entre néerlandophones et francophones. Peu après 20H00, la chaîne publique a interrompu ses programmes pour diffuser une "émission spéciale". Les téléspectateurs ont vu les journalistes vedettes de la RTBF leur annoncer que la Flandre avait proclamé son indépendance, que le roi avait fui le pays, bref, que la Belgique "n'existait plus"...

La plupart des spectateurs n'ont pas remarqué le bandeau annonçant brièvement, juste avant l'émission, que "ceci n'est peut-être pas une fiction". Les standards de la RTBF, des autres médias et même des services de secours ont été assaillis de coups de téléphone de téléspectateurs inquiets. Après coup, les responsables de la RTBF, qui ont présenté leurs excuses aux téléspectateurs ayant été choqués, ont expliqué qu'ils avaient voulu mettre sur la place publique le débat sur l'avenir du pays, un sujet qui agite de plus en plus le monde politique, mais ne passionne habituellement pas le grand public. Ces arguments n'ont cependant pas convaincu les responsables du pays. Le chef du gouvernement flamand Yves Leterme a dénoncé "une émission destinée à dresser les Wallons contre les Flamands".

Derrière ce canular a échelle nationale, on s'aperçoit que la télévision veut se donner le rôle de créer l'actualité ("mettre sur la place publique le débat") plutôt que de la rapporter et de l'analyser. Et, au-delà du caractère extraordinaire de cette émission et au vu de sa crédibilité, on est en droit de se demander si ce genre de désinformation n'est pas monnaie courante, voire quotidienne.

Michel Janva

Commentaires

claire

il faut dire qu'il y a quelques gogos dont la crédulité est jubilatoire...
Ce post met aussi l'accent sur une grave dérive de notre société : les gens n'ont plus de sens commun, gobent tout et n'importe quoi, leur jugement est altéré. Et quand les médias parlent ils sont comme anesthésiés.
Gros chantier en perspective, chez les jeunes notamment : fais preuve de jugement, réflechis, ne crois pas tout ce qu'on te dit. On ne vous disait pas ça quand vous étiez p'tits?

isabelle

Oui mais les médias ont vraiment le moyens de nous faire prendre leurs visions des choses, ou plutot leurs idéologies pour la réalité.
Ceci est vraiment un exemple particuliérement frappant de la manipulation oppérée : en voyant les images, on a l'impression d'y être, ou tout au moins d'avoir une vision fort objective de la réalité et donc de ne pas pouvoir être trompé! De voir ces immenses possibilités qu'ont les médias de mis en scéne de la réalité fait froid dans le dos!
Pour apprendre à juger et critiquer les médias, ou tout au moins prendre conscience des risques encourus en s'y fiant, il y a le trés bon ouvrage "Regarder voir",de Charles Rambaud chez DMM ainsi que les ouvrages de Vladimir Volkoff...

Pascal G.

C'est exactement la mise en condition médiatique qui a suivi la profanation d'une tombe juive à Carpentras : cette manipulation, mise au point par qq uns conte JM Le Pen, entre la gauche au pouvoir et certains dirigeants de la droite dite libérale, a duré plusieurs semaines. Et il aura fallu des années pour qu'une semi vérité se fasse jour.
Les Belges sont moins idiots que nous et ils ont tout de suite su arrêter la plaisanterie, et ses auteurs se sont démasqués eux-mêmes. Peut-être parce qu'ils lisent plus souvent Tintin ?

Nono

Ladite émission était très bien faite : interruption des programmes, directs de journalistes en divers endroits ou centres de pouvoir du pays etc. On est loin de vidéogag, ce n'était pas sur RTL mais RTBF, la télévision d'Etat... Il est un peu rapide de traiter de gogos ceux qui y ont crus.
On tombe en revanche sous le chef de culpabilité - s'il existe en Belgique - de diffusion de fausse nouvelle.

Christophe

Oui, camarades, les médias nous manipulent, nous mentent, nous trompent! Nous sommes aux mains du grand méchant loup, le complot est en marche, la menace omniprésente...
Franchement, n'importe quoi...! Faut arrêter le complexe de persécution! Il y a aujourd'hui suffisamment de sources d'informations (votre blog en est une, qui verse elle aussi parfois dans l'excès et la caricature...) pour se faire une vision claire de la réalité.

Je précise que je suis moi même journaliste.

[Ce blog revient régulièrement sur la désinformation des médias, qui est monnaie courante. Pour vous en convaincre, lisez plutôt : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/mdias_dsinformation/index.html MJ]

Latrompette

non les Belges ne sont pas mois idiots que nous, Baudelaire le disait déjà. Il n'y a cas voir leur avangardisme en terme de lois "éthiques" et le comportement de leur classe politique pendant la dernière guerre.

Et ils n'ont pas nos excuses en termes de Grands Ancêtres

fred hagon

zut!!!je suis belge et habite Valenciennes,je travaille dans la region de mons,apres avoir vecu a bruxelles pdt 30 ans...mes nouveaux amis et mes voisins vont encore me demander:"mais çà marche comment ce petit pays??"ils vont pas comprendre..
merci mr de brigode

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.