Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Angleterre : crucifix interdit à l'école
La "préférence nationale" au programme de l'UMP ?

Les évêques du Chili contre les "normes" sur la fertilité

Le Comité Permanent de la Conférence Episcopale Chilienne a publié une déclaration intitulée “Accueillir et promouvoir la vie” afin de

"partager, spécialement avec les croyants et les personnes de bonne volonté, les dangers contre la vie qui filtrent de diverses instances dans notre cohabitation, [parmi lesquelles les] Normes nationales sur la régulation de la fertilité" (émanant du Ministère de la santé).

L’Episcopat estime que ces Normes frappent l’ordre juridique chilien et s’éloignent de l’accomplissement des devoirs de l’Etat envers les personnes et les familles. Le document met en évidence une inconstitutionnalité de fond, parce qu’elle viole trois droits fondamentaux : le droit à la vie, le droit à la vie privée et le droit des parents à éduquer leurs enfants. Citant le Pape Jean-Paul II, les pasteurs affirment :
"nous ne voulons pas pour le Chili ce qui est arrivé ou arrive dans d’autres latitudes où la démocratie, malgré ses règles, parcourt un chemin de totalitarisme fondamentaliste. L’Etat (…) se transforme en Etat tyran, qui prétend pouvoir disposer de la vie des plus faibles et des sans défense, de l’enfant encore non né jusqu’à la personne âgée, au nom d’une utilité publique qui n’est autre, en réalité, que l’intérêt de quelques-uns."

Commentaires

Sancenay

Voilà des év^ques qui ne se déroberaient certainement pas à une marche pour la Vie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.