Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La "pilule du lendemain" ne réduit pas le nombre des avortements
On voit trop Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal

Orthographe : 2 ans de retard

Le niveau d'une classe de cinquième de 2005 est celui d'une classe de CM2 de 1987. Cette baisse est démontrée par un travail universitaire, présenté dans un ouvrage qui doit être publié le 22 février sous le titre Orthographe : à qui la faute ?. En 2005, la même dictée a été administrée à un échantillon représentatif de 2 767 élèves de 123 classes du CM2 à la troisième. La comparaison des résultats entre 1987 et 2005 témoigne d'une chute importante du niveau : là où les collégiens faisaient 8 fautes en 1987, ils en font 13 en 2005. Là où les élèves de CM2 faisaient 12 erreurs, ils en font 18. Le niveau orthographique a pris un retard de deux années scolaires : les cinquièmes de 2005 ont le niveau des CM2 de 1987, les quatrièmes de 2005 celui des sixièmes de 1987, etc.

Michel Janva

Commentaires

Denver

De toute façon, le quotient intellectuel moyen des "français" a dû considérablement baisser ces 30 dernières années.

Denver

D'ailleurs pour la première fois en un siècle l'âge de la scolarité obligatoire a dû être abaissé. Alors que le monde devenant plus complexe, la logique eut voulu qu'il augmente d'encore un palier.

Ingomer

C'est le fruit (pourri) de l'éducation socialiste, jacobine et républicaine. Au programme : la Liberté érigée en absolue, la "démocratie" appliquée aux enfants (ce sont les enfants qui doivent dire aux professeurs leur desiderata...), bref, l'Enfant-Roi...

Plus largement, Dieu ne permet pas et ne permettra pas que ce régime athée, persécuteur et négateur de la Royauté du Christ réussisse (dans les domaines de l'économie, démographie, culture, éducation, etc.) Les malheurs que nous traversont ont été annoncés par les maîtres catholiques contre-révolutionnaires. La république sectaire et fanatique se décompose à mesure qu'elle s'éloigne de l'arbre qui donne la Vie. Elle sombrera dans la révolution, comme elle a vécu. En aucun cas Dieu permettra sa réussite. Ce ne serait que règne de l'iniquité absolue.

Eric

Hum... je suis d'accord avec Ingomer. Ce qui ne veut pas dire que Dieu sauvera la France. Les français la sauveront en la faisant revenir dans le chemin de Dieu, ou alors elle disparaîtra.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.