Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les AFC dans le débat présidentiel
Interdiction de fumer

Qu'a dit Christine Boutin chez Gaylib ?

Comme annoncé, Christine Boutin a été reçue hier par le lobby gay associé à l'UMP, Gaylib. Le communiqué diffusé (par mail) par Gaylib rapporte que :

Boutin1_1 “- cette rencontre, en présence de la presse, s’est déroulée dans un respect et une curiosité réciproque marqués par une réelle sincérité dans les échanges.
- nous avons évoqués de multiples sujets : le contrat d’union, l’homoparentalité et la famille, le pouvoir d’achat et la précarisation des célibataires, les trans, l’homophobie, les femmes et la lesbophobie, la religion, la campagne autour de Nicolas Sarkozy etc.
- certains points ont fait l’objet d’un consensus assez fort avec notre invitée notamment sur l’homophobie, les femmes, le pouvoir d’achat des célibataires mais aussi les trans.
- en revanche sur l’Union ou encore la parentalité (notamment statut du beau-parent et adoption pour le second parent) nous n’avons pu que constater que Christine Boutin n’était pas encore prête à reprendre les propositions de GayLib… Bien évidemment, ce n’était pas une surprise, mais il était important que nous puissions en discuter avec elle et que chacun puisse prendre conscience de l’analyse et des priorités de l’autre. Du reste, Christine Boutin ne s’interdit pas de faire évoluer ses positions, à terme, sur certains des points évoqués lors de cette réunion.

Nous attendons le communiqué de Christine Boutin. Pour le moment, son blog ne mentionne pas cette rencontre.

Michel Janva

Commentaires

Nono

Il est curieux que les évolutions soient toujours demandés aux mêmes :

Gaylib n'envisage-t-il pas "de faire évoluer ses positions, à terme, sur certains des points évoqués lors de cette réunion" ? sur la "parentalité" ou l'adoption ?

Padawan

Je crains le pire en ce qui concerne les "trans"...

J'espère que Christine Boutin n'est pas favorable à la jurisprudence de notre Cour de cassation qui date de 1992 et qui oblige l'Etat a "régulariser" en terme d'état-civil la situation des individus qui ont délibérément choisis de changer de sexe tout en sachant qu'ils ne pourraient changer d'état-civil. Jurisprudence qui nous vient tout droit de la CEDH et à laquelle la Cour de cassation a du se plier.

Je ne comprends pas que Christine Boutin que je ne trouve pas sûre d'elle ces derniers temps se soit jetée dans la gueule du loup. Céder, faire mine de céder ou persister à dire la vérité et se faire traiter d'"homophobes" comme Vanneste, c'est la seule alternative possible avec des associations comme Gay Lib.

Je signale à tous la conférence ce soir de Liberté politique sur les revendications du lobby homo à St Pierre du Gros caillou dans le VIIème ardt, rue Saint Dominique (plus d'infos sur e-deo)

jean luc

j'attends avec impatience la réponse à la question cruciale : la position de Mme Boutin vis à vis de M. Vanneste

Latrompette

"pas encore prête"

Pour le libéral, il y a aussi un sens de l'histoire.
qui connait un libéral qui dirait : "maintenant on s'arrête d'évoluer" ?
Ce qui veut dire que le libéral bloqué 1950 est un intégriste en 2007 ( et qu'il aurait fait une crise cardiaque à l'évocation de l'existence de gaylib 47 ans plus tard) et que sans lui prêter d'intentions on peut craindre que CB évolue en effet…

jusqu'ou peut on être libéral ?

fromageplus

Jamais nous ne pourrons lire "GayLib ne s’interdit pas de faire évoluer ses positions, à terme, sur certains des points évoqués lors de cette réunion"...

Pourquoi tant de courbettes devant les petits fascistes de la doxa irréfutable [qu'il s'agisse de GayLib, de Nicolas Hulot ou des autres] ???

claire

Ceci est le rapport de GayLib pas celui de Boutin...Sans vouloir la défendre (que va t'elle faire dans cette galère et a t'elle les reins assez solides???) elle peut, en créant des ponts, affaiblir ces revendications qui restent soulignons-le le fait d'une ultra minorité qui fait beaucoup de bruit. Remarquez qu'ils se positionnent sur l'utile et l'efficace (les pensions, l'autorité parentale, le secours mutuel...) cela est de l'ordre de la charité, et non sur le fond, qui est la question essentielle : est-il ou non légitime de revendiquer l'homosexualité comme une alternative à l'éhétérosexualité ?. C'est cela qu'il ne faudrait pas du tout occulter en se laissant embarquer dans des aspects pratico-compassionnels!
Attention !! pas de charité sans VERITE

Denis Merlin

Madame Boutin refuse de défiler avec les pro-vies, mais passe de son précieux temps avec Gaylib.

Elle a refusé de défiler, entre autres, parce que, selon elle, des femmes qui avaient avorté défilaient...

paul

que Mme boutin ne se dise plus ouvertement "catholique" !!!
a-t-elle sa conscience tranquille ?
Si oui, je ne sais vraiment pas comment elle fait ?
parce que faire partie d'un parti comme celui-là et soutenir ce mouvement, cela devrait aller à l'encontre de ses valeurs.
A moins qu'elle soit franc-maçonne...

Lecteur

Sachons tout de même être honnêtes:
Il me semble qu'il y a quelques temps, GayLib demandait le droit aux personnes de même sexe de se marier à la mairie, entrainant les mêmes droits et devoir que tous les couples actuellement mariés (adoption, soutien du conjoint et de la famille, etc.)

A l'heure actuelle, ils ont abandonné le mariage à proprement parler pour accepter la proposition de Nicolas Sarkozy sur une union civile qui n'aboutit pas entièrement aux mêmes droits que le mariage (en particulier sur l'adoption)

On peut penser que ces propostion ne sont pas acceptables, mais convenir tout de même qu'ils ont déjà fait évoluer leurs positions! ;)

Cesar Vilely

L'évolution de madame Boutin n'est pas surprenante. Depuis l'année 2002 où elle a trompé environ 2% des français en se prétendant LA candidate anti-avortement, elle n'a cessé d'aller à la soupe.Son attitude actuelle prouve qu'elle a encore faim et que toutes les concessions seront bonnes pour remplir sa gamelle. Elle a déjà pris le look de Josiane Balasko : l'essentiel du chemin a été fait.

demosthene

Sur la base d'une phrase ultra-vague d'un communiqué forcément trè subjectif, voilà plusieurs commentaires agressifs ! Bref, la désinformation, c'est quand ça vous arrange.
Je soupçonne certains commentaires de rechercher plus la polémique et le dénigrement de Mme Boutin que la Vérité.

Mme Boutin est allé chez Gaylib... Ah la belle affaire ! Pour certains, c'est déjà un crime en soi.
Quel que soit ce qu'on pense de l'homosexualité et de leurs revendications, c'est un exemple de respect, de courage et de charité que de leur rendre visite. Devant eux, Mme Boutin n'a sûrement pas renié ses convictions mais a eu l'occasion de leur proclamer la Vérité en face. Une visite ne vaut pas soutien (Jésus soutenait-il publiquement Zachée en lui rendant visite ?!)

Ce qu'il faut rendre à la Vérité et à la justice, c'est que les gens de Gay Lib ont accepté d'écouter loyalement et ont offert une tribune à Mme Boutin pour qu'elle défende et confronte ses idées. On ne peut pas en dire de même de l'extrême droite et de certains catholiques intransigeants qui ont décidé de faire d'elle un de leurs souffre douleur en la diffamant sans cesse sur la base de déclarations tronquées et déformées. Et je ne parle même pas des constantes remarques sur son look et son physique, c'est sûr que ça élève le débat.

mangouste

à demosthene : cessez donc de faire de Mme Boutin une Ste Christine parfaite ! Cela devient énervant ! Qu'elle aie fait des choses positives, peut-être. Que son travail au niveau local (ADV, ...) soit bon, sans doute. Mais quand elle débloque au niveau politique, je ne vois pas pourquoi lui accorder un blanc seing !
Vous nous parlez de "charité" et de "respect". Et bien moi, je suis un affreux extrémiste, un électeur du FN (nottament parceque, selon moi, il est le plus proche de la doctrine sociale et morale de l'Eglise). Or, Mme Boutin, que j'ai autrefois applaudie, lors de meetings, a toujours craché sur le FN, sur ses électeurs, a toujours hurlé avec les loups. Elle a même appelé à la dissolution de ce parti. A-t-elle fait preuve de "charité", de "respect" ? Non, on s'en fou bien du FN, ses électeurs ne valent pas qu'on les respecte, ou qu'on perde du temps à parler avec eux. N'aurait-elle pas pu rencontrer des dirigeants du FN pour parler ensemble des solutions face à l'avortement ? Non, pas la peine, ils ne sont rien, que des citoyens de seconde zone. Alors, ne vous étonnez pas trop aujourd'hui des commentaires sarcastiques, qui cachent un profond dégout pour Mme Boutin la femme politique. Une fois encore je vous renvois au Dr DOR qui disait d'elle en 2002 qu'il ne comprenait pas comment elle pouvait appeler à voter Chirac, l'avorteur. Moi non plus, je ne comprends pas...

Denis Merlin

Le Salon Beige n'est pas un blog catholique en ce sens qu'il engagerait l'Eglise, c'est un blog privé rédigé par des catholique.

Quant à l'appellation "catholique intransigeant", elle est injurieuse. Ici on ne s'exprime pas en qualité de catholique, mais de citoyen et d'êtres humains.

"Nous voulons aussi que les nôtres s'abstiennent de certaines appellations dont on a commencé depuis peu à faire usage, pour distinguer les catholiques des catholiques : qu'elles soient évitées, non seulement en tant que profanas vocum novitates, qui ne sont conformes ni à la vérité ni à l'équité, mais encore parce qu'il en résulte parmi les catholiques une grave agitation et une grande confusion. La Foi catholique est d'une nature telle, qu'on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher : ou on la possède tout entière, ou on ne la possède pas du tout : Haec est fides catholica, quam nisi quisque fideliter firmiterque crediderit, salvus esse non poterit. Il n'est pas besoin de qualificatifs pour signifier la profession du catholicisme ; à chacun il suffit de dire : Christianus mihi nomen, catholicus cognomen."

Benoït XV encyclique du 1er novembre 1914

Du site jesusmarie.com

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.