Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Bavure judiciaire
Une statue de la Vierge brûlée à Marseille

Argenteuil, zone de non-droit ?

Tandis que Nicolas Sarkozy semble empêché de se rendre à Argenteuil dans le cadre de sa campagne (hier une visite dans Lyon a été annulée), Jean-Marie Le Pen y est en ce moment. Il a entamé une visite dans les "territoires abandonnés par les politiciens français" par la cité du Val d'Argent à Argenteuil, là où Nicolas Sarkozy s'en était pris à la "racaille" avant les émeutes de 2005. "Je veux prouver que pour le Front national il n'y a pas de zone de non-droit", a dit Jean-Marie Le Pen à son arrivée :

"Si certains veulent vous 'karcheriser' pour vous exclure, nous voulons, nous, vous aider à sortir de ces ghettos de banlieue où les politiciens français vous ont parqués pour vous traiter de racaille par la suite. Je ne suis pas venu ici faire un safari politico-médiatique mais vous donner un espoir réel pour votre avenir".

Michel Janva

Commentaires

louis

Bravo au salon beige qui est mis à jour si régulièrement, contrairement à d'autres blogs, je le fais connaitre à la bibliothèque Jeanne d'Arc que je fréquente à Paris.Merci à vous pour votre rapidité et votre sérieux, joyeuses Pâques !
Quant à Jean-Marie LE PEN puisse t-il recueillir un nombre très significatif de suffrages pour démontrer que la France n'est pas morte car tout autre vote en la circonstance me semble nul et non avenu, même si certains catholiques de tradition que je connais croient à tort que si Villiers avait un bon score, Sarkozy élu en tiendrait compte pour pratiquer une bonne politique.Mais Villiers, c'est le renard qui séduit la basse cour naïve, il n'appelerait jamais à voter LE PEN, il a fait voter Chirac en 2002 au contraire de Mégret.On a vu ce que ça a donné.
Merci.

Latrompette

Vous êtes durs de dire que la Croix Rousse est la banlieue de Lyon, c'est à peu près autant la banlieue que le Marais à Paris. [Certes, vous avez raison, je corrige. Notez que cela aggrave la crédibilité de l'ex-ministre MJ]

Bien content que le sarkome ne soit pas venu s'empiffrer de macarrons à Lyon, il faut quand même reconnaître que cette dictature de l'attroupement est malsaine et potentiellement aussi préjudiciable à Le Pen qu'à quiconque.

Quand à utiliser tous les prétextes pour dénigrer Villiers (cf commentaire précédent), sans autre argument que des propos de comptoir, ça devient lassant

Olivier

Une qualité que nul ne pourra jamais contester à Jean-Marie Le Pen, c'est le courage.
Courage physique, au combat sous l'uniforme de la Légion ou en défendant ses amis durant les manifs (oeil perdu à une de ces occasions en se battant pour défendre un ami harki), courage politique, jamais démenti face à la meute démoniaque des media et des lobbies, courage même de parfois suivre la voie de l'honneur à l'inverse de tout calcul politicien (opposition à la geurre contre l'Irak alors qu'il eut été si aisé de flatter le courant "anti-arabe" de l'électorat français).
Aujourd'hui encore, Le Pen qu'il est d'une stature dépassant de loin tous les guignols de marketing qui se pavanent en costards devant les media, flattant impudemment les uns et les autres pour gagner leurs voix.
Et son intervention à Argenteuil prouve encore, s'il le fallait, que nul racisme ne guide Le Pen, seul la foi en la France et sa passion de la défendre, elle et ses enfants.

Edouard

N'empêche que les 200 bobos, instits et autres donneurs de leçons de la Croix-Rousse auraient moins fait les malins face aux 20000 sympathisants du meeting du soir. Assez triste, ces contre-manifs (cf. Le Pen à Toulouse il y a deux semaines).Il faudra bientôt faire le coup de poing pour rencontrer un candidat à la présidentielle.

Edouard

[Question hors-sujet. Merci d'utiliser le mail pour toute communication. MJ]

Pois Chiche

Personne n'a mis personne dans des ghettos.
Simplement les nouveaux arrivants rendent la vie tellement dure aux résidents, que ces derniers déménagent quand ils le peuvent.

Peu à peu il ne reste que les "nouveaux" qui se prétendent dans des ghettos et sur lesquels nous serions supposés pleurer ?

J'use de termes vraiment correctement softs.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.