Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les évêques ont un rôle à jouer dans la vie politique
Une école catholique doit évangéliser

Commentaires

Armageddon

Les catholiques qui ont voté Sarko, sont manifestement abandonnés de l'Esprit Saint.

Que Dieu leur pardonne et leur ouvre les yeux!!

La peur du socialisme les poussent dans les bras de leur pire ennemi.

La christianophobie n'est qu'à son commencement.

Tous les prophètes de malheur sont loin de la vérité.

Profitez de votre petit confort, il est déja fini, et vous ne le savez pas encore.

XA

Faux ! Cette excellente idée est à porter au crédit du cardinal Lustiger. J'en ai récemment fait le rappel sur le Forum Catholique.

[Merci. Un lien svp pour les lecteurs. MJ]

Yves Daoudal

Il est difficile aujourd'hui de savoir qui a eu "l'idée" du lundi de Pentecôte travaillé. Mais c'est en effet François Fillon, alors ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité, qui a déposé le 20 janvier 2004 à l'Assemblée nationale, "au nom de Jean-Pierre Rafarin", le projet de loi instituant cette journée de travail non payée, "fixée" au lundi de Pentecôte.
A quoi il faut ajouter que le texte laissait toute latitude pour choisir un autre jour ou d'autres modalités. Et c'est encore François Fillon qui, devenu ministre de l'Education nationale, recevant les organisations syndicales de l'enseignement le 6 septembre 2004, leur informa qu'il allait prendre un décret pour que le lundi de Pentecôte soit travaillé dans ce secteur. C'était une première.

XA

Voyez ce fil de discussion : http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=3935

oxbridge

Ratier n'en est d'ailleurs pas à sa première affirmation gratuite...

paul

A Armageddon !
Je partage entièrement votre opinion ! Mais peut-être que ce n'est pas si mal finalement d'avoir voté pour Sarko ! Comme cela, Jésus se manifestera peut-être plus rapidement pour sauver la France ! Puisqu'avec Sarkozy, ça risque d'aller mal !
A vrai dire les catholiques deviennent malheureusement de plus en plus relatifs. Et lorsque que vous n'êtes pas relatif, vous vous faîtes traiter d'intolérant et de personne complètement "fermée" !
Pourtant, Benoît XVI condamne de plus en plus dans ses homélies ou discours le relativisme. Mais les chrétiens, comme je l'ai déjà dit, sont complètement "anesthésiés" par les médias.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.