Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pas de racines chrétiennes pour l'UE
François Fillon, futur Premier ministre

Le Parti radical de gauche avec Sarkozy ?

Nicolas Sarkozy a reçu hier Jean-Michel Baylet, président du parti radical de gauche (PRG), membre de la loge Demain du Grand Orient de France, et patron de la Dépêche du Midi. A sa sortie, Baylet a déclaré :

"Je constate qu’après cette élection les choses ne seront plus les mêmes, les frontières sont en train de bouger... Les radicaux doivent jouer tout leur rôle [...] Il est des radicaux de gauche qui sont la droite de la gauche, il est des radicaux de droite qui sont la gauche de la droite, je pense que nous avons des choses à faire ensemble..."

Jean-Louis Borloo, co-président du parti radical allié de l'UMP voit la possibilité d’un «rassemblement historique des deux courants du radicalisme». L’autre co-président, André Rossinot (membre du Grand-Orient), a promis de «tout mettre en œuvre pour réussir le rassemblement».

Le PRG s’était rallié à la candidature de Ségolène Royal, abandonnant ainsi la candidature de Christiane Taubira, en échange de la promesse par le PS de 32 circonscriptions aux législatives. Le vice-président du PRG, Thierry Braillard, déclare qu’il est «inacceptable de pactiser avec les UMP-valoisiens». Stéphane Le Foll, directeur de cabinet de François Hollande estime que le PS "va rediscuter avec M. Baylet pour qu’il précise son intention. On le fera vite parce qu’il y a urgence" pour les législatives.

MJ

Commentaires

roland

Merci pour ce rappel des obédiences maçonniques.

Au final, Sarkozy élabore un gouvernement et des alliances maçonniques.
Quelle belle ouverture !

Je me posais la question de l’obédience de Sarkozy
(votre post : Les Francs-maçons de plus en plus 'sarkozistes')

J’ai de moins en moins de doute.

JLA


le radicalisme et la fra-maçonnerie main dans la main,rien de bon à espérer,les deux ont déjà montré leur dangerosité.

P.G.

Tout cela se prépare depuis 6 mois : un groupe maçonnique de hauts fonctionnaires (les Gracques) et de politiques de haut niveau (dont le maire de Dunkerque, membre éminent du G. O., et président de la Fédération des Sociétés HLM de France, grande puissance financière dans le monde du bâtiment et des élus .....) a choisi de faire rallier à la droite une partie de la gauche. Leur candidat fut tout d'abord Bayrou, mais celui ci éliminé, le feu vert a été donné en direction de N. Sarkozy. En effet, le G.O. dont la perte d'influence sociale est évidente a choisi de se renforcer par la politique et l'utilisation de l'état républicain. C'est le vieux socialisme maçonnique, que le G. O. entend absolument sauver, car sa version gaullo-communiste de 1945 se lézarde et les Français le rejettent de plus en plus.
Reste à savoir dans quelle mesure ce projet correspondra aux promesses du candidat Sarkozy, et si le Président Sarkozy cèdera. Comme toujours chez les dirigeants de la droite dite ''de gouvernement'', lâchera t il du lest sur les ''questions de société'', aggravant ainsi les progrès de la contre culture de mort, et tentera t il de se faire réélire sur qq mesures familiales secondaires (approuvées à grand bruit par Famille Chrétienne et par Liberté PolitiqUE AU NOM DU MONDRE MAL) et sur des mesure économiques UTILES MAIS ne remettant pas en cause le monopole étatique sur la protection sociale et les retraites, la culture et l'école.
Les électeurs conservateurs seront content (és) et le G.O. aura continué à marche vers la mort de l'ordre social naturel.
Sarkozy sera alors rééligible, sauf si le vote catholique s'est réveillé d'ici là.

Abbé Charles Tinotti

Sarko et Baylet sont de vieilles connaissances.
La dépêche du Midi du 3 février 2003 donnait une interview du premier qu'elle résumait en titre de première page par une citation du alors ministre : "l'ordre public, pas l'ordre moral'

senex

Et voilà le tour est joué ! L'œcuménisme, ça marche... chez les "Frères".
Retour à la III° République, qui n'a dû sa pseudo unité qu'à l'anticléricalisme comme "valeur républicaine"Le seul point d'accord entre les crabes. Mais Combes rime avec Catacombes.Protégez vos prêtres et vos religieuses.Il est prévu une loi de "constitution civile" des clergés, sous prétexte d'"encadrer" l'islam.Veillez et priez et ...votez si ça vous chante.

Pois Chiche

J'espère que personne n'est déçu ! Sûrement tous ceux qui fréquentent le SB s'attendaient à cela - même s'ils ignoraient les noms des protagonistes.

Bien sûr, peu d'entre nous sont aussi au fait que P.G. mais dans les grandes lignes, nous étions prévenus, n'est-ce-pas ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.