Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le gouvernement est nommé
Xavier Darcos n'est pas un inconnu au ministère de l'Education nationale

Pornographie et agressions sexuelles

... sont liées. C'est une des conclusions du forum sur l'"Hypersexualisation, sexualisation précoce et agressions sexuelles : impacts et pistes d'action", qui s'est tenu hier et avant-hier au Canada :

"il n'y a pas de doute que la sexualisation précoce des filles est une conséquence de l'hypersexualisation de notre société et que cette hypersexualisation est un facteur contribuant aux agressions sexuelles. En effet, alors que notre société utilise de plus en plus le sexe comme facteur de vente, un nombre important d'industries cible les garçons et les filles de plus en plus jeunes et le message véhiculé est toujours le même : le corps de femmes peut être exploité, peut être agressé. Les magazines, les vidéos, les sites Web pornographiques, les vedettes de la chanson, les publicités et les produits de toutes sortes accentuent quotidiennement ce message."

Dans le document (pdf), on peut même lire que les campagnes de prévention du sida ont entraîné des effets pervers. On y parle de "pornographie sanitaire".

Michel Janva (merci à GB)

Commentaires

david

les saloperies d’Hollywood.

La pornographie est envahissante dans les films

Messages de Jésus donnés à John Leary (USA) - Vendredi le 26 janvier 2007 (St-Timothée et St-Tite)

Jésus dit : « Mon peuple, je veux que mes fidèles se protègent les yeux et ceux de leurs enfants en ne regardant pas les films obscènes et violents au théâtre et à la télévision.
La pornographie est envahissante dans les films et les magazines ainsi que sur internet. Cela peut être très accrocheur une fois que vous commencez, même de regarder des films suggestifs qui peuvent mener à des films encore pires.

Même certains canaux de télévision dévoilent beaucoup trop de péchés d’ordre sexuel, que les esprits faibles pourraient être influencés de suivre.
Rappelez-vous que vous avez la faiblesse humaine, par conséquent, ne laissez pas le démon vous conduire dans des occasions de pécher qui pourraient vous conduire à des dépendances pires de pornographie.

Gardez ces films de sexe, de violence et de sorcellerie hors de vos maisons, et protégez également vos enfants contre le fait de regarder cette saleté. Centrez-vous sur mon amour et l’amour pour votre prochain, et ne soyez pas tentés ou intimidés par les saloperies d’Hollywood. Ces producteurs et acteurs de films feront face à mon châtiment pour leurs crimes envers les autres. »

http://detarle.club.fr/catho/ordinateur.htm

Exupéry

Malheureusement ce n'est pas caractéristique du seul Hollywood, c'est planétaire et ça ne date pas d'hier. Cela ça remonte à Mai 68, mais ça prend maintenant des proportions hallucinantes, nettement pathologiques lesquelles ne semblent pas heurter grand monde... question de conditionnement et d'habituation. Déjà en 2001, il y avait sur Internet plus de pages de sexe, qu'il n'y avait de caractères dans l'Encyclopédie Universalis (nouvellement sur CD et donc fortement augmentée!).
Le plus grave est que certains catholiques et de prêtres, n'osent pas dénoncer cet immense péril, pour la civilisation et pour les âmes, de peur de paraitre "rétros" et pères-la-pudeur complexés. Il est vrai que beaucoup n'ont pas la formation pour parler de ce sujet délicat mais capital.
Ainsi que l'exprimait "Vindice" (pseudonyme d’un responsable de la Haute Vente Maçonnique italienne en 1838) : « [Les] bases de l’ordre social peuvent crouler sous la corruption : ne nous lassons donc jamais de corrompre. Faites des cœurs vicieux et vous n’aurez plus de catholiques. »

xango

jadis le libertinage était le fait d'une élite, qui avait des codes,une culture (même si elle était dévoyée) et ne confondait pas réalité et fantasme
aujourd'hui, on n'est plus dans le libertinage au sens historique(de Laclos ou du Marquis)mais dans le "hard",et ce hard est à la portée du premier venu,
qui ne fait aucune différence entre la réalité et l'imaginaire
on peut penser ce qu'on veut de la psychanalyse (personnellement j'en pense le plus grand mal),mais c'est comme le marxisme, elle a quand même mis un certain nombre de vérités en évidence
toute sexualité est liée à une forme de perversion,parce que l'être humain est cérébral, pas seulement instinctif
seule la société peut mettre des limites, nécessaires, aux débordements
la censure?
eh bien oui, disons-le clairement, une certaine dose de censure est necessaire
ne l'utilise-t'on pas pour des sujets moins graves (la pensée unique, la "H"ALDE etc)
qu'attend la "H"alde pour poursuivre ceux qui avilissent l'image de la femme?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.