Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pressions de la LDH sur Xavier Darcos
Un témoignage sur la partialité des médias néerlandais

Cannabis en France : toujours plus

4 millions de consommateurs, 1,2 million d'usagers réguliers et 550 000 consommateurs quotidiens. Voici les chiffres de 2006 rendus publics aujourd'hui par l'observatoire français des drogues et des toxicomanies. La France devient un des pays d'Europe les plus consommateurs de marijuana. Personne n'échappe à ce fléau du cadre à l'ouvrier, de l'enfant de bonne famille à celui dit défavorisé.
Et la situation ne va pas s'arranger : cette drogue est de moins en moins chère (-30% en 10 ans) et l'autoproduction prend un essor considérable (5% de la consommation).
Le gouvernement avant lancé un plan 2004-2008 contre les drogues illicites, le tabac et l'alcool. On peut y lire dans les premiers mots :  "Cannabis : casser l'expansion du cannabis". A mi-course, force est de constater un échec patent dans la protection de la jeunesse en particulier.

Lahire

Commentaires

michel

La France première en Europe... pour une fois.
Il est temps de vouloir sauver la jeunesse, et de sanctionner la "promotion" de la drogue à la télévision par les intellectuels et artistes aimés.

brutus

Petite precision: il faut 5 tonnes de cannabis par jour pour l ile de france....

fournit par un systeme qui s appelle le "GO FAST"
organisation qui s approvisionne en Espagne approvisionnée elle meme par le Maroc, et qui traverse la france au grand jour en ayant un seul but celui de livrer la marchandise.
En depit de tout ce qui peut arriver...

l'Omnivore Sobriquet

Ne pas s'attendre à des démonstrations fracassantes de la part de la médecine ou de la biologie à propos de cette drogue, que je connais bien. Sa nocivité est avant tout morale... alors il ne faut pas s'étonner que si peu comprennent.

On dit que la paresse est mère de tous les vice, moi je dis que le canabis est mère de la paresse.
Ca ne rend pas dingue, ni méchant ni très 'à crocs' (accro) : l'accoutumance est de l'ordre de celle de la télé... assez facile à arrêter une fois décidé, même si l'habitude semblait bien prise, et vite oublié. (alcool et tabac sont beaucoup plus 'durs', à cet égard.) Par contre, toutes les tares possibles et immaginables peuvent en découler, même si en soi ce canabis n'est pas plus méchant que de la paresse... C'est le même 'mécanisme' (ce n'est pas chose identique cependant.)

C'est aussi un remarquable moyen de gâcher toute sa vie, sans même le voir, ni trouver souhaitable que ça change. (j'ajoute que pour le vieil âge, le soir de la vie, ce ne serait à mon avis plus nocif du tout.)


Donc il n'est pas très choquant qu'un de vos proches puissent y avoir gouté, comme on goûte une farniente, mais il faut sermoner et contraindre, faire préférer en conscience l'effort constructif. Et y revenir, un temps après. Et y revenir encore un peu plus tard, y revenir encore. C'est de cet ordre, moral. C'est comme ça j'en suis sûr qu'on lutte efficacement contre l'emprise de la marijuana sur un être proche, notre prochain.

L'alsacien

Donc c'est nous les champions une fois de plus !
Et qui faut-il remercier ?
L'esprit de 68 ?
La tolérance ?
Le souci de ne pas "criminaliser la jeunesse" comme je l'ai entendu d'une socialiste Suisse lors de la dépenalisation là-bas de ce qu'on appel les drogues douce.
La mafia turque dont on ne parle jamais dans les DNA n'y est certainement pas pour grand chose l'héroine et la prostitution étant plus rentable.

L'alsacien

J'entends déjà les socialistes de type Cohn Bendid "Non au tout répressif" de la droite qui a été un echec aux USA !
Oui par contre a la prévention en distribuant des serringues propres en même temps que des préservatifs et des manuels subventioné par l'union européenne et le planning familiale.
Ils sont tellement tolérant ils laissent ainsi les enfants dans la fumée des drogues.
J'oubliais lors des festivales il y a aussi des stands ou les jeunes peuvent faire tester par des médecins l'extasie avant de le gober de crainte que celui-ci ne soit dangeureux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.