Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Philippines : libération du prêtre italien
Les premiers déboires du vélo parisien

Olivier Besancenot poursuivi

Le porte-parole de la LCR a déclaré que le pistolet électrique Taser a fait 150 morts aux États-Unis, où il est utilisé. Le fabricant réagit et lui demande la liste des victimes. La société SMP Technologies, qui distribue le modèle X26, a donc dépêché début juin un huissier à un meeting de la LCR à Lens afin de donner en mains propres à Olivier Besancenot une « sommation interpellative » exigeant qu'il fournisse les noms des cent cinquante morts dont il a parlé. Le dossier devrait être examiné à huis clos le 17 septembre prochain au tribunal de grande instance de Paris. En fonction de ce qui sera décidé à cette audience, le candidat à l'élection présidentielle pourrait donc être contraint de s'expliquer devant des juges.

Michel Janva