Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Discours de politique générale : une politique vouée à l'échec ?
La nouvelle bourde de Margot Wallström

Summorum Pontificum

Le Motu Proprio devant libéraliser la célébration de la messe selon le missel de 1962 sera publié samedi 7 juillet 2007.

Lire à ce propos les précisions apportées par Mgr Bagnasco, président de la conférence des évêques d'Italie, dont voici un extrait :

"Le Concile Vatican II [...] n'a pas abrogé la messe de S. Pie V, ni demandé qu'elle soit abrogée, mais il a bien plutôt demandé la réforme de la liturgie [...].
4. L'extension de l'Indult concernant la liturgie dite de S. Pie V ne conduit en aucun cas à un refus du Concile Vatican II, ni à un rejet de l'enseignement des Papes Jean XXIII et Paul VI.
5. Ce même Pape Paul VI, qui en 1970 a promulgué le missel romain révisé d'après les données du Concile Vatican II, a personnellement concédé un indult au S. Père Pio de Pietrelcina [Saint Padre Pio, NDMJ], pour qu'il puisse continuer, même en public, de célébrer la messe selon le missel de S. Pie V [...]
9. Deux expressions légitimes de l'unique foi catholique - celle de S. Pie V, et celle de Paul VI - ne doivent pas être présentées comme "deux conceptions s'excluant mutuellement", comme si elles n'avaient absolument rien à voir l'une avec l'autre."

Michel Janva (merci à DC)