Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Abdullah Gül a été élu président de la Turquie
L'avenir que nous prépare la théorie du "genre"

Où l'on reparle du réchauffement climatique

L'ONU estime dans un rapport présenté mardi à Vienne qu'environ 150 milliards d'euros d'investissements seront nécessaires d'ici à 2030 pour maintenir à leur niveau actuel les émissions de gaz à effet de serre, accusées d'être responsables du réchauffement climatique. Un millier d'experts sont réunis jusqu'à vendredi à l'invitation de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC) pour y définir les engagements contre le changement climatique après 2012, date d'expiration du protocole de Kyoto. Cette réunion, qui rassemble des représentants des gouvernements, de l'industrie, de la communauté scientifique et des mouvements écologistes, est destinée à préparer la conférence qui réunira les 191 Etats membres de l'UNFCCC du 3 au 14 décembre à Bali pour y définir l'après-Kyoto.

Dans Présent, Me Trémolet juge ironiquement :

"Il me semble, à glaner les échos du temps qu’il fait, que l‘été du réchauffement climatique s’est révélé singulièrement froid. Les efforts de nos dirigeants pour interrompre cette terrifiante modification des températures seraient donc couronnés de succès, à moins que ces prévisions ne soient, en fait, comme le disent les meilleurs climatologues, qu’une gigantesque foutaise."

Une foutaise qui peut donc coûter 150Md€. Mais qui peut aussi avoir des conséquences positives : la Techno-Parade de Paris, qui se déroulera le samedi 15 septembre va "baisser le son" en faveur de la protection de l'environnement, thème de l'édition 2007. Les chars devront réduire le volume sonore et seront contrôlés par des sonomètres. Par ailleurs, il y aura moins de prospectus distribués.

Michel Janva