Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La guerre des bandes se poursuit
La Redoute retire son collier blasphématoire

De la Techno parade aux raves parties

La 10e Techno Parade de Paris a eu lieu hier. D'habitude, le nombre de participants varie environ du simple au double entre les chiffres de la police et ceux des participants. Là, la disproportion est telle que l'on se demande si, finalement, cette manifestation n'a pas été un échec : alors que les organisateurs parlent de 500000 participants, la police n'en mentionne que 45 à 50000 !

Parmi ceux-ci, on compte la ministre de la Culture, Christine Albanel, visiblement enchantée par cette "culture" :

"La Techno-Parade est une manifestation sympathique, chaleureuse et bon enfant qui fédère. [...] Je ne vais pas faire du jeunisme : je ne passe pas mon temps à écouter de la musique électronique. En même temps, ça s'écoute et il y a des talents incroyables. Les rave parties sont de mieux en mieux organisées : les risques sont de mieux en mieux anticipés par les organisateurs sans porter atteinte à ces moments d'invention et de fête totales".

Michel Janva

Commentaires

Sven

"des talents incroyables" !
Elle parle comme une précieuse [...] !

Jeanne Smits

Manifestation sympathique, grand talent et tout le tralala ? Regardez ici : (un exemple au hasard) :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/technoparade+2007+paris/video/x2zmd8_technoparade-2007_music

Marc

"alors que les organisateurs parlent de 500000 participants, la police n'en mentionne que 45 à 50000 !"

En général, quelque soit la manifestation, je fais la moyenne des deux chiffres : donc, ici, environ 275000...

Pascal G.

Cette ministre de la droite sarkoziste ''bobo'' (c'est presque une tautologie) affecte d'ignorer que chaque techno parade ou rave partie crée un marché provisoire et local de vente de drogues chimiques diverses, pour un Chiffre d'Affaire global pouvant atteindre de qq dizaines à qq centaines de milliers d'euros, selon la taille et la durée de la "fête totale", pour reprendre son expression pieusement consensuelle.

tol

elle reconnait implicitement que les rave parties comportent des risques. Ah bon? quels peuvent ils bien être, dans "une ambiance bon enfant"?

HN

Trop de drogue et d'alcool, ça fait voir des "0" en trop. Quant à Albanel, elle s'enfonce encore un peu dans mon estime...). Au fait, ce n'est pas elle qui a permis que l'on fasse un défilé de mode dans la chapelle du Roy Soleil?

Pois Chiche

Se peut-il qu'il y ait un lien entre ces parades et "les ravages de l'illetrisme" ?

Impossible ! Aucun rapport !

Jean

HN, oui, il s'agissait bien d'elle. Elle avait justifié ce projet en disant que "Versailles Off" était "un hommage à ce lieu chargé d'histoire" (LSB 3 oct. 2006)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.