Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Au lieu de la contraception, d'autres solutions
Béatification au Mans

La France perd des députés au Parlement de l'UE

La nouvelle composition du Parlement européen devrait voir la France perdre encore 4 à 6 parlementaires sur les 78 actuels (87 précédemment...) lors du prochain renouvellement en 2009, tandis que l'Allemagne renonce à seulement 3, passant de 99 à 96 parlementaires. La démographie et l'élargissement y sont pour quelque chose.

Il s'agit de l'un des derniers points de négociation encore en suspend avant la signature par les Vingt-Sept, les 18 et 19 octobre à Lisbonne, du traité constitutionnel dit simplifié. A l'instar de la Constitution européenne rejetée, le "nouveau" traité prévoira un plafond de 750 eurodéputés. Le nombre de députés par pays ne pourra être inférieur à 6 (également pour Malte et le Luxembourg qui n'ont que 400.000 habitants chacun) ni supérieur à 96.

La nouvelle distribution devrait profiter essentiellement à l'Allemagne avec 96 députés. Dans le même temps, celui de la France, de l'Italie et du Royaume Uni dont les populations respectives sont supérieures à 50 millions d'habitants, tombera à 72 députés, peut-être 74.

Michel Janva

Commentaires

Marc

Selon l'INSEE, la France (DOM-TOM compris) comptait 64 102 140 habitants au 1er janvier 2007.
Soit, si l'on se base sur 73 eurodéputés (perte de 5), 878 111 habitants par eurodéputé.

Selon l'Ambassade de France à Berlin, l'Allemagne comptait 82 310 000 habitants.
Soit 857 400 habitants par eurodéputé.

En revanche, Malte, avec ses 400 214 habitants, disposera toujours de 6 parlementaires.
Soit 66 702 habitants par eurodéputé.

Ce qui revient à dire que le Maltais est 13 fois mieux représenté que le Français ou l'Allemand !

Olivier Arcachon

Qu'ils soient 100, 750 ou 2000: les cabris resteront les mêmes, tellement bien payés à lècher la main qui les nourrit.

Ils continueront de dire 'amen' à tout ce que la Commission leur demandera - quitte à se défausser misérablement, une fois revenus dans leurs fiefs respectifs, sur cette même Commission, des terribles conséquences de leur lâcheté.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.