Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nouveaux affrontements dans Paris
Vers un équilibre écologique

La fête de la liberté

Après la fête de l'Humanité et l'université d'été du MEDEF, il y a la fête de la liberté, organisée par une série d'associations animées par une philosophie de liberté et de responsabilité individuelles. Elle se déroulera à Paris (espace Charenton, 323 bis Rue de Charenton, 75012 Paris) le 16 septembre 2007, de 10H à 18H. Des auteurs viendront dédicacer leurs livres et il y aura des débats animés par des personnalités de premier plan. L'objectif est de promouvoir la liberté, l'initiative et la responsabilité individuelles face à l'intervention de l'Etat.

Parmi les asssociations participantes, on compte : ALEPS(Association pour la Liberté Economique et le Progrès Social), CLE (Catholiques pour les Libertés économiques), Les Cercles Libéraux, Club Courbet, Conscience Politique, Contribuables associés, Créer son école, Editions Charles Coquelin, IFRAP(Institut Français pour la Recherche sur les Administrations Publiques), Institut de Formation Politique, Institut d'Histoire Sociale, Institut Turgot, Liberté Chérie, Réseau Liberté, SOS Action Santé Europe.

Les objectifs de ces associations sont de libérer l'entreprise et le syndicalisme, l'emploi, la santé, l'enseignement, l'information... Cela semble rejoindre le principe de subsidiarité enseigné par l'Eglise :

"Une intervention trop poussée de l'État peut menacer la liberté et l'initiative personnelles. La doctrine de l'Église a élaboré le principe dit de subsidiarité. Selon celui-ci, "une société d'ordre supérieur ne doit pas intervenir dans la vie interne d'une société d'ordre inférieur en lui enlevant ses compétences, mais elle doit plutôt la soutenir en cas de nécessité et l'aider à coordonner son action avec celle des autres éléments qui composent la société, en vue du bien commun" (Centisimus Annus, n. 48). (CEC, n. 1883)

Michel Janva