Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Ne m'appelez plus jamais France
A la demande de l'évêque, la justice ordonne l'expulsion d'une église

Les clandestins quitteront-ils l'église de Massy ?

Le tribunal des référés d'Evry a ordonné aujourd'hui l'expulsion de l'église Saint-Paul de Massy (Essonne), occupée depuis le 21 avril (presque 6 mois !) par des clandestins. Ces derniers entendent poursuivre l'occupation. Avant toute évacuation, un huissier de justice doit notifier cette décision aux sans-papiers et s'ils ne quittent pas les lieux par eux-mêmes, demander le concours de la force publique.

La demande d'expulsion avait été formulée par l'évêque d'Evry, Mgr Michel Dubost, début septembre. Dans un communiqué, il s'est félicité de ce que l'église soit "rendue à sa destination première qui est la prière" tout en jugeant que "l'action entreprise à Massy par les sans-papiers doit interroger le gouvernement sur les limites de sa politique". L'évêque suspendu Mgr Jacques Gaillot est venu sur place à la mi-journée pour soutenir les hors-la-loi.

Michel Janva

21h50 : Les clandestins sont sortis de l'édifice peu après 20H10 après le déploiement de CRS et des négociations menées avec la préfecture pour que les sans-papiers sortent et qu'il n'y ait pas d'interpellation. Jeanne Davy, du collectif "sans-papiers en lutte" a lancé aux immigrés :

"Reposez-vous, on attend la fin du ramadan que vous vous refassiez une santé".

Des musulmans qui occupent une église... Iront-ils continuer leur "lutte" dans une mosquée ?