Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Football : pas de religion sur le stade
Intégrer l'écologie dans l'économie

Commentaires

oxbridge

N'en déplaise à l'excellent Claude Duneton (auteur, dans le Figaro littéraire de vendredi, d'une excellente défense de la messe tridentine), j'ai entendu, au début des années 1980, au CIN de Brest, un instructeur militaire mettre fin à un cafouillage dans un exercide d'ordre serré au cri d'"Au temps pour moi". Par définition, je ne suis pas capable de dire comment il l'orthographiait, mais cela plaide en tout cas pour un usage militaire de l'expression.

Louis

quelques reflexions amusantes sur ce sujet trouvées sur internet :


http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-bis.htm

Eric

Ce serait bien de proposer un flux rss pour votre blog.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.