Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'illusion collective donnée par les médias
Sainte Thérèse de Lisieux à Montmartre

Benoît XVI à l'Angelus : flagrant délit de désinformation

Voici ce qu'on peut lire dans une dépêche AFP du jour, suite aux paroles du Pape à l'Angélus :

"Le pape a souhaité dimanche que les relations entre populations immigrée et locale soient marquées par "un esprit de haute civilité morale", alors que des tensions sont apparues avec la communauté roumaine dans la péninsule à la suite du meurtre d'une Italienne. [...] "Que celui qui a la responsabilité de la sécurité et de l'accueil sache faire usage de moyens aptes à garantir les droits et les devoirs qui sont à la base de la convivialité (...) entre les peuples", a-t-il ajouté, sans faire référence directement à la situation italienne. Un jeune Roumain, d'origine tzigane, est soupçonné de l'agression mortelle d'une Italienne qui a eu lieu mardi dernier. A la suite de ce drame, qui a suscité une profonde émotion dans le pays, le gouvernement a adopté un décret en urgence pour faciliter les expulsions d'étrangers. Par ailleurs, trois Roumains ont été violemment attaqués par un groupe d'Italiens vendredi soir à Rome, dans ce qui a été considéré comme une "expédition punitive" par les médias."

Les évènements italiens sont ce qu'ils sont. Ce n'est pas une raison pour faire dire au Pape ce qu'il n'a pas dit. Et pour cela, rien de mieux que de lire l'intégralité de ce propos :

"Les nouvelles de ces derniers jours relatives aux événements dans la région frontalière entre la Turquie et l'Irak sont source, pour moi et pour tous, de préoccupation. Je désire par conséquent, encourager chaque effort pour la réalisation d'une solution pacifique des problèmes qui sont récemment apparus entre la Turquie et le Kurdistan iraquien. Je ne peux pas oublier que dans cette région, de nombreuses populations ont trouvé refuge pour fuir l'insécurité et le terrorisme qui ont rendu difficile la vie en Irak ces dernières années. C'est précisément en prenant en considération le bien de ces populations, qui comprennent aussi de nombreux chrétiens que je souhaite fortement que toutes les parties s'emploient à favoriser des solutions de paix. Je souhaite, en outre, que les relations entre les populations migrantes et les populations locales se passent dans l'esprit de cette haute civilisation morale qui est le fruit des valeurs spirituelles et culturelles de chaque peuple et Pays. Que ceux qui sont chargés de la sécurité et de l'accueil, sachent faire usage des moyens capables de garantir les droits et les devoirs qui sont à la base de toute cohabitation véritable et de rencontre entre les peuples".

Faire passer des propos du Pape relatifs à l'actualité turco-irakienne, pour des considérations relatives à l'actualité italienne, relève d'une désinformation caractérisée.

Michel Janva