Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'église d'Arc sur Tille bientôt sauvée?
Mise en examen de Jacques Chirac

Des grévistes passent à l'action directe

Alors que le trafic des TGV s’annonçait meilleur, la SNCF annonce que de multiples sabotages ont provoqué d’importants retards sur les lignes TGV parisiennes. Les perturbations touchent trois des quatre gares parisiennes. Sur la ligne Est du TGV, un incendie volontaire d’artères de câbles au kilomètre 28 empêche la circulation normale des trains depuis 6h10.

Sur la ligne Atlantique, un incendie très important d’artères de câble au kilomètre 108 a endommagé sur 30 km le réseau de signalisation. Aucun train ne peut circuler.

Sur les lignes Nord et Sud-Est, la fermeture volontaire de commutateurs de signalisation crée des incidents de signalisation, tandis que d’autres incendies ponctuels de câbles ont été signalés. Ainsi des chiffons enflammés ont été placés dans des installations électriques et de signalisation.

A Hattencourt, au sud de la gare de TGV Haute Picardie, un «acte de malveillance» entraîne des retards pour 3 TGV, 3 Thalys et 3 Eurostar à destination de Paris Nord, Londres, Dunkerque, Valenciennes et Bruxelles.

Les gréviculteurs deviennent des grévi-terroristes.

Michel Janva