Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



" Depuis que je suis malade, je suis contre l’euthanasie"
Droit de grève : que dit l'Eglise?

Motu Proprio : la FSE persiste et signe

Dans un communiqué publié ce jour, la branche française des Scouts d'Europe continue de s'opposer à la liberté donnée par le Motu Proprio Summorum Pontificum, qui, lui, visait la paix et l'unité :

"nous ne souhaitons pas mettre des enfants ou des jeunes à part [sic], dans des unités dont la seule raison d’être serait une spécificité liturgique. [...] Ce choix de ne pas créer d’unités spécifiques, est le choix du mouvement. Aucun mouvement, aucune association de fidèles, aucune congrégation ne peut et ne prétend faire vivre en elle toutes les diversités, toute la palette des charismes ou des options. Personne ne peut les lui imposer [resic]. [...]

Les dispositions prises par le conseil d’administration du 6 octobre 2007 ne visent qu’à rappeler les règles nécessaires pour mettre en œuvre ces principes et préserver la paix et l’unité [reresic] au sein de l’association :

•  La création d’un nouveau groupe doit se faire autour de la pédagogie scoute et non d’une spécificité liturgique.

•  Les prêtres qui accompagnent les unités du mouvement doivent célébrer habituellement selon la forme ordinaire du missel [!].

•  La forme ordinaire du missel est choisie pour toutes les activités guides et scoutes dans le cadre du mouvement. [...]

Ces dispositions ne font pas obstacle à la possibilité pour une unité d’assister dans des paroisses ou monastères, à titre exceptionnel, à une messe célébrée selon le missel de Jean XXIII, avec l’accord du chef de groupe et du conseiller religieux du groupe, ainsi que celui de toutes les familles de l’unité."

Michel Janva