Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"L’Europe est consubstantiellement anti-démocratique"
Faire renaître le sens de Bethléem

Loi Neuwirth, franc-maçonnerie et avortement

Dans Liberté Politique.com, Pierre-Olivier Arduin revient sur les quarante ans de la loi Neuwirth sur la contraception. Il souligne notamment le rôle jouée par la franc-maçonnerie :

"En France, et dans bien d’autres pays d’ailleurs, c’est la franc-maçonnerie qui prend ce programme à bras le corps. Pierre Simon, président de la Grande Loge de France et co-fondateur du Planning familial français, en sera une des figures de proue. Dans son maître ouvrage, De la vie avant toute chose (Mazarine, 1979), introuvable aujourd’hui, il dévoile le plan du projet maçonnique (...)

"Ce combat n’est pas seulement technique, mais philosophique. La vie comme matériau, tel est le principe de la lutte. La révision du concept de vie par la contraception transformera la société dans son intégralité [...]. Ce n’est pas la mère seule, c’est la collectivité toute entière qui porte l’enfant en son sein. C’est elle qui décide s’il doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir" (p. 13).

Autre point peu commenté aujourd’hui. La dépénalisation des contraceptifs fut bien plus âpre à obtenir que l’avortement en 1975, contrairement au mythe véhiculé par les féministes. C’est ce que dit Simon :

"La bataille de la contraception fut beaucoup plus longue et pénible que la lutte pour l’avortement. Une fois la contraception entrée dans les mœurs et reconnue par la loi Neuwirth, l’avortement fut examiné en son temps. L’avenir nous donna raison. Pour inverser une formule célèbre : nous avions gagné la guerre, il ne nous restait plus qu’à livrer une bataille" (p. 98).

Pierre-Olivier Arduin montre ainsi que le lien entre contraception et avortement est désormais établi et incontestable :

" Ce dernier texte réglementaire relatif à la politique de santé publique (loi Douste-Blazy du 9 août 2004) énonce clairement dans l’objectif n. 97 de son rapport annexe, le droit des femmes à un « accès à une contraception adaptée, à la contraception d’urgence et à l’IVG dans de bonnes conditions ». Il n’est d’ailleurs pas anodin que contraception et avortement soient intimement liés dans ce dernier rapport (...) C’est l’utopie de la maîtrise parfaite de la fécondité avec non seulement un désir d’intervenir sur le nombre d’enfants mais encore sur les paramètres d’espacement de la fratrie, d’entrée en parentalité et même de période programmée dans l’année pour accoucher. D’où une propension quasi irrésistible à utiliser l’avortement comme rattrapage contraceptif en cas de grossesse non prévue. Bref, si l’avortement a besoin d’un terreau culturel contraceptif pour croître, la mentalité contraceptive est la racine de l’antilife mentality qui refuse comme un mal absolu l’enfant non planifié. L’avortement reste alors la seule solution envisagée et le moyen le plus efficace pour finaliser son projet contraceptif."

Philippe Carhon

Commentaires

Journé Nicolas

Lorsque au cours de sa campagne Sarkozy proclamait que le droit à l'avortement est une valeur essentielle de la France, je m'inquiétais fort car je voyais se matérialiser la prophétie de Jésus à Marcel Van," Pauvre France, elle tombera sous un joug beaucoup plus pernicieux que le communisme, celui de la franc maçonnerie" ( citation de tête qui est bcp plus longue et explicite... hélas!)
cf aussi les prophéties de Marthe Robin sur le même sujet.
Que ce ci ne nous retienne pas de vivre dans l'Espérance!

Eric

La loi sur la laïcité est aussi un bel exemple de réalisation maçonnico-talmudique.

senex

"Jugez l'arbre à ses fruits."Le seul pouvoir qui reste à ces apôtres des "Lumières", c'est la négation, le néant,le chaos,le vide, la "déconstruction" comme disent nos élites pensantes. Toutes leurs"victoires" sont des faits négatifs :révolutions,divisions, guerres,avortement,euthanasie, mort, mort , mort, sous le masque de "l'amour de l'Homme".Pas un seul fait constructif.(Prime à qui pourra en citer un seul !)
Mais Dieu a toujours le dernier mot !Patience , mais ne pas se tromper de camp.!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.