Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le discours de Nicolas Sarkozy au Latran
Jean-Paul Bolufer ne se laisse pas faire

Des méthodes autoritaires au sein de la FSE

Le refus du Motu Proprio par les Scouts d'Europe (AGSE) révèle d'étranges modes de fonctionnement. Voici des extraits d'une lettre transmise par un jeune chef (Merci à B.L.) :

"On apprend de sources de plus en plus nombreuses que les modérateurs du forum de l’Association des Guides et Scouts d’Europe appliquent des méthodes particulièrement musclées. [...] Pas moins de trois sujets ont disparu du forum ce WE, moins d’une heure après leur publication, sur des sujets aussi variés que « la subsidiarité », « le résultat du Conseil d’Administration » ou « l’éviction non motivée d’une commissaire de District de Paris » (NB. Nous ne comprenons pas plus les raisons du renvoi de la commissaire de Province des Yvelines ces derniers mois). En plus de cette censure forcenée, de nombreux membres du forum ont reçu des messages de Jean Michel Permingeat les invitant à « modérer leurs propos » tandis que plusieurs autres s’en sont vus exclus lorsque leurs messages mettaient trop en cause la politique des dirigeant du mouvement.

Les Commissaires Généraux semblent vouloir confisquer le pouvoir. La politique d’éviction et d’intimidation systématisée de tous ceux qui pourraient se présenter de près ou de loin comme des opposants connaît aujourd’hui une accélération. En Bretagne, par exemple, Marie Noëlle Coevoët (bien qu’elle ait été blackboulée lors de la dernière Assemblée Générale) se présente seule candidate pour être administrateur de Bretagne, après avoir fait comprendre à une autre candidate potentielle qu’il valait mieux qu’elle s’abstienne de se présenter. [...] Cette gangrène a valu récemment à l'AGSE le refus des autorités de la République Française d’être reconnu d'utilité publique. En effet, l’AGSE est pour le moins une Association peu démocratique : 2000 votants, peu ou prou représentent 26.000 membres."

Jacques