Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le célibat nuit à la santé
Quand on reparle du "héros" de Sarkozy

Les armées françaises regroupées à Balard?

Voilà un projet qui ne manquera pas d'étonner : le ministère de la Défense et les commandements des trois armées se regrouperaient à Balard, siège actuel de l'armée de l'air. L'idée est de faire sortir de terre un bâtiment moderne, sorte de Pentagone à la française, qui deviendrait une fourmilière de 10 000 militaires et civils du ministère, dont la construction serait finalisée en 2012.
Pourquoi une telle idée? Les explications fusent :

  • Avant tout, le budget : une telle opération permettrait à l'État de gagner de l'argent (évidemment...) par les ventes de terrain et d'immeubles.
  • Ensuite, l'efficacité en regroupement tant de services : le ministre et sa garde rapprochée, les états-majors de l’armée de terre et de la marine, l’état-major des armées, le secrétaire général et le délégué général du ministère.
  • Enfin, une rationalisation des dépenses de fonctionnement au profit de l'équipement.

Perte sèche pour la Défense : le prestigieux hôtel que la Marine occupe depuis 1792 à la Concorde et l'immeuble magnifique de l'armée de terre boulevard saint Germain.

On sait que la Défense n'est pas une priorité de Nicolas Sarkozy, puisqu'elle est au 12° rang des ministères. Jacques Chirac le savait aussi et s'en inquiétait même. Après la baisse du budget et du format, une redéfinition à venir de leurs missions, voici donc annoncée la baisse du prestige des armées et de leur présence au coeur de la capitale.

Lahire

Commentaires

bersace

C'est malheureusement pas nouveau, Sarkozy veut ouvertement vassaliser la France et avec elle l'Europe envers les États-Unis. Les Gaulliste (Chirac, Villepin, MAM, …) le craignait et c'est arrivé.

Voir http://www.dailymotion.com/related/6190473/video/x3ol2v_thierry-meyssan-par-alain-soral-par_politics à ce sujet.

Le tournaisien

Il y a une logique à ces décisions : le budget de la défense est tel que les armées et le corps des officiers vont devoir un peu plus renoncer à jouer leur rôle faute des moyens matériels et humains pour y parvenir. On maintiendra le même nombre d'officiers généraux pour rendre la carrière militaire attractive, mais on réduit les forces armées, condamnant ainsi les officiers à des carrières militaires brèves, débouchant sur le départ dans le civil. Tandis que des énarques envahissent progressivement le ministère de la défense, permettra t on à des colonels ou des généraux de devenir ambassadeurs ou préfets ou directeurs généraux des services dans les régions et départements, administrations centrales, etc.... ?
La France est condamné à tenter de vendre certains programmes militaires à n'importe quels prix et conditions, afin que le coût de chaque unité permette d'en doter a minima les forces armées françaises. Exemple le Rafale, qui sera économiquement ''sauvé'' par les commandes de certains pays du Golfe et par celles de Khadafi. Il en est de même pour beaucoup d'autres matériels, qui existent sur le papier mais dont les unités ne sont pas pourvues, ou pas suffisament.
Au lieu d'augmenter le budget, comme pour la justice, on fera de la ''gestion'', en supprimant, fermant, vendant, réduisant, compactant, concepts faussement managériaux qui cachent la misère où sont réléguées les fonctions régaliennes de l'Etat dans la Vème décadente.

P Gindre

Mesure de bon sens qui arrive malheureusement bien tard.
Les armées s'en remettront ... et s'en porteront mieux.
Je parle d'expérience....
amitiés.

tonio

A Balard, en zone à moitié inondable...
http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=14484
Vous me direz, l'Elysée est aussi en zone inondable, tout comme le Bd Saint Germain.

Mais pas l'école militaire. Qui aurait l'avantage - au moins - de donner un peu de prestige, et donc de reconnaissance, à nos armées.

Sinon, Creil, Orléans, ou Vilacoublay présenteraient de nombreux avantages. Foncier moins élevé, zones déjà sécurisées, une délocalisation peu contraignante, des loyers pour le personnel moins chers, plus de sécurité quand à une attaque sur Paris (pas du style invasion bolchevique, mais bombe sale, émeutes ethniques...).

Quand à l'hôtel de la rue Royale, ce serait un plus bel écrin que le Trocadéro pour le musée de la marine ? et respecterait le lien historique de ce bâtiment avec icelle.

François

Le prestige d'une armée se fait avant tout en opération, pas sur le fait de savoir si l'état-major est dans le 7° ou dans le 15°.

Grégoire

Je suis pour cette décision qui va dans le bon sens. Si la France veut un jour retrouver une influence à la hauteur de ses ambitions (et de son "universalité"), il faudra bien que son Armée se dote d'outils performants... et je vous assure que les processus décisionnels y sont parfois bien lourds ! Point d'esprit de caste donc, ni de conservatisme, et en avant !

tonio

@ François.

Certes. Sauf que là n'est pas le sujet.
Le sujet est celui de l'implantation de l'état major, pas des OPEX. Donc on peut légitimement émettre un avis sur le choix d'un beau bâtiment historique avec une grande perspective jusqu'à la Seine, ou d'une ZI coincée entre le périph et les voies de garage du tram.

le chacal

@ P.Gindre

Vous parlez d'expérience, je pense que vous devez pas être sur le terrain .........
Le pays qui affaibli son armée est un pays mort.!!!!
Chirac a commencé en supprimant le service militaire, on en voit le résultat !!! et Sarko va anéantir notre armée.
Il pense peut être comme certains ignorants que la France ne risque rien........ou il ira demander de l'aide aux américains ou à Kadhafi ........;!!!!!!

[Le vouvoiement est de mise ici. J'ai pris le temps de corriger. Je ne le ferai plus! Lahire]

F.V.

@ François :
Depuis quand le prestige de l'armée vers la nation se fait-elle en opérations?
Depuis l'Indochine où les cercueils étaient caillassés à leur arrivée à Marseille?
L'Algérie avec les crosses en l'air?
Sarajevo avec des casques bleux imuissants?
Le Rwanda avec des officiers au TPI soutenus par personne?
Arrêtons de réver, de vivre en pleine hallucination. L'armée n'a plus aucun prestige... tout le monde s'en f...

ludo

quelle est la vocation de la France ?
quelle est donc sa place dans le monde ?
quelle politique internationale en découle ?
quelle politique de souveraineté "extérieure" et "intérieure" ?
quels moyens, humains, matériels à consentir ?
quelle armée pour atteindre ces objectifs ?
quelle place l'armée tient-elle dans la société (valeurs, exemple, ...)?
quelles réformes ?

Posons les bonnes questions dans cet ordre et on en tirera les bonnes conclusions.

Vu du terrain, les politiques se contrefichent de l'armée. Le doute s'insinue partout, à tous les échelons. Ceux qui croit que les choses vont aller mieux mentent par hypocrisie et carriérisme.
Tous les 10 ans on demande à l'armée de se restructurer...pour montrer l'exemple en "espérant que la nation sera reconnaissante et lui donne les moyens de s'équiper" a dit en somme le ministre de la défense et certains y croient encore.
"Pour mieux vous payer, il faudra que vous soyez moins nombreux" a dit un général très récemment.

Que les généraux, s'ils ne sont pas entendus par les politiques, en tirent les conséquences et tirent la sonnette d'alarme autrement. La démission ? Pourquoi pas, mais pas pour "raisons personnelles": pour désaccord profond avec la politique de défense.


echo

La logique de l'affaire c'est : "à bon entendeur salut !!!". J'ai entendu dire par des militaires que l'Armée c'est des soldes qui correspondent à la "misère dorée", maintenant ils auront des locaux de "classe moyenne". Ceux qui croient encore que les présidents successifs les avaient à la bonne sont défnitivement fixés. De toutes façons on leur demande plus d'être des techniciens que des patriotes alors des techniciens près d'une zone industrielle ce n'est pas choquant !!

senex

Bien centraliser ,comme ça on fera tout sauté d'un seul coup = économie pour le kamikaze de service...La ligne Balard va jusqu'à Charenton, c'est vrai...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.