Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Contraception : les 40 ans de la loi Neuwirth
Le Figaro : de mal en pis

L’Islam de MAM, à consommer avec modération

Le ministre de l’intérieur Michèle Alliot-Marie adresse ses « vœux les plus chaleureux » aux musulmans de France. Dans un courrier au recteur Dalil Boubakeur, Président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), MAM insiste sur la volonté du gouvernement de mettre tout en œuvre pour que la France reconnaisse pleinement le rôle que joue «l'Islam de France». On a pu voir à plusieurs reprises que le sujet lui tenait à cœur (ici, et ici,…). On découvre ainsi dans son courrier que :

"l'Aïd, à l'instar des fêtes religieuses des différents cultes, participe activement au dialogue entre les Français, mais aussi avec les musulmans étrangers que nous accueillons en France et ainsi à la consolidation du lien social dans notre pays".

"L'élection des Conseils régionaux du culte musulman (CRCM) et du Conseil français du culte musulman au printemps sera une étape supplémentaire de l'édification de l'islam de France, dont nous souhaitons tous qu'il soit placé sous le triple signe de la représentativité, de la modération et de l'intégration".

Pas de modération dans l'action du gouvernement à installer durablement un islam qui, lui, doit être modéré. Reste à définir ce que signifie islam modéré.

Carole d'Hombelois

Commentaires

C.Dancourt

Existe-t-il un islam modéré?
Telle est la question.

Roland le breton

L'islam n'est pas seulement une religion mais aussi un IDÉOLOGIE politique dans la mesure où il englobe le spirituel et le temporel.
Le coran est très clair sur ce point.
L'ignorance et la naïveté de nos hommes politiques est consternante dans ce domaine.

Jules MONNEROT disait déjà que l'islam était le communisme du XX° siècle. Nos hommes politiques sont en train de rééditer la même erreur avec l'islam que celle que nous avons faite avec le communisme.

Nous installons l'islam en France or c'est une idéologie de conquête et nous finirons par le payer. Nous sommes victime de la christianophobie latente de notre société. Nous renions nos origine et entrons dans une régression "civilisationnelle" avec la mise en place de l'islam.

senex

Exemples de modération: le café sans caféine,la gauloise sans nocotine,la bière sans alcool,le fromage 0%,l'eau tiède,la morale sans obligation ni sanction,le régime sans sel... etc... etc
"modéré,représentatif et intégré",pas tout à fait l'image du prophète...!

AML

Si je saisis bien les enjeux de tout cela, c'est le contribuable français qui va plus ou moins mettre la main à la poche pour financer "l'islam" en France ! A quand la détermination de son appartenance religieuses sur la feuille d'impôt afin que nos deniers soient versés à la religion de notre choix ? Ou que faire pour ne pas devoir cautionner indirectement l'installation de l'islam dans notre pays, islam, qui soit dit en passant n'est pas une religion !!

free

@ AML
Certes vous avez raison, mais le problème est que pour nos dirigeants l'islam est, avant tout, une culture.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.