Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Sarkozy en Afghanistan
Etats-Unis : les Sioux font sécession

Miss France : l'évêque de la Réunion dénonce l' "insulte" à la foi catholique

Ce matin, nous avions vu ici la photo choquante de celle qui deviendra Miss France en maillot de bain sur une croix. Les scandales s'enchaînent autour de l'égérie nationale : photos dites "osées", élection prétendue "truquée", destitution ou démission en cours...
Bref, le scandale est énorme. En ce qui nous concerne, nous retiendrons la réaction de monseigneur Aubry, évêque de Saint Denis de la Réunion qui condamne à juste titre les atteintes à la religion catholique qui entourent cette manifestation :

Aby"L'Eglise catholique refuse de céder à une provocation indirecte à partir d'une image qui fait insulte à la foi des chrétiens. Nous disons toujours que c'est inacceptable (...) l'Eglise catholique à La Réunion refuse aussi d'être utilisée comme un allié supposé pour obtenir la démission ou la destitution de Valérie Bègue, élue Miss France 2008 (...)
Le défilé des miss en petite tenue avec des ailes d'anges utilise le même clavier de langage avec la perversion d'un symbole religieux".

Le prélat faits des rappels historiques intéressants :

"Mgr Gilbert Aubry a rappelé que la marque "Pardon", pour laquelle ces photos avaient été prises il y a trois ans, avait "toujours fait dans la provocation, notamment à l'encontre de l'Eglise catholique". Evoquant "l'image de la Vierge Marie" imprimée "sur un slip de femme", il a rappelé avoir lancé un procès et avoir gagné. L'évêque de La Réunion a encore dénoncé les publicités qui "jouent fortement sur la suggestivité".

Voilà sans doute pourquoi il considère Miss France plus victime que coupable :

"C'est ignoble ce qu'on a fait à Valérie Bègue. Il ne faut surtout pas l'accuser d'avoir voulu offenser l'Église [je n'ai] rien à lui pardonner car elle ne l'a pas offensé".

On peut ne pas tomber d'accord avec ce dernier point. Mais on doit admettre que l'évêque du lieu fait ici une mise au point solide et appréciée face à une nouvelle atteinte à la foi catholique.

Lahire

Commentaires

Journé Nicolas

Je partage la conclusion de Mgr Aubry, qui me paraît bien jeune...pour être celui que je connais. Il pense que cette pauvre gosse à 19 ans a dû se laisser piéger, comme bien des gamines.L'organisatrice Mme de Fontenay me paraît ressembler plus à un pompier pyromane qui appellerait elle même les pompiers après avoir mis le feu!

Hadrien N

Je crois qu'il ne faut pas faire attention à tout cela... Soyez au-dessus d'une telle bêtise. Ce n'est pas la religion ni Dieu qui sont souillés, ce sont eux-mêmes. Inutile de donner de l'importance à ce genre d'actes stupides et gratuits.
On sait qu'aujourd'hui la religion catholique se prend des coups de boutoir de tous les côtés: elle n'en ressort que plus forte. L'acharnement des imbéciles et des petits esprits contre cette religion restera toujours vain. Si vous persistez à relever tous ces actes-là pitoyables, vous n'avez pas fini.
J'avoue que je n'ai même pas été choqué, tant cela est vile. Ca n'a aucune portée; c'est une preuve de plus de la décadence, oui. Je comprends néanmoins votre indignation. Tâchez avant tout de vous défendre vous-mêmes, ne vous laissez pas entraîner à chaque provocation; vous n'aurez pas fini d'en souffrir.

[Est-ce bien vous qui avez écrit cela? Vous le savez assez : Je préfère veiller que de me laisser endormir... Lahire]

BELIN Y

Lahire, c'est vous qui êtes dans le bon chemin en nous tenant éveillés ou en nous réveillant. La photo est scandaleuse ; manipulation ou non, il n'est pas permis aux catholiques de fermer les yeux sur les objets de scandale. Les paroles du Christ sont parmi les plus fortes de sens lorsqu'il s'agit de souillure des âmes (des petits, mais aussi de tous).

Jean

La Cour d’appel de Paris a confirmé, le 27 avril 2005, le jugement de première instance interdisant l'affiche publicitaire des créateurs de mode Marithé et François Girbaud détournant la représentation de la Cène de De Vinci :
http://www.lapanse.com/pages/images/pubs/pub_du_jour/girbaud_cene_a_tribute_to_women_site.jpg

En droit (CEDH), la liberté de critique et de tourner en ridicule est reconnu, mais on tient aussi compte des circonstances locales, par exemple, de l'opportunité des critiques, etc. Par exemple, la Cour européenne avait conforté les autorités et la justice autrichiennes qui avaient interdit la diffusion du film "Das Liebes Konzil", film mettant en scène le Christ, le Père et Marie dans des situations osées.

Paul

c'est de la calomnie, de la cathophobie pure et simple.
Il ne faut pas laisser passer cela

Polydamas

Je pense qu'il faut réagir, mais en même temps, si il faut fliquer la vie de toutes les prétendantes à Miss France, et faire une étude de moralité sur leurs comportements, Mme de Fontenay n'a pas fini de bosser...

senex

Lahire,continuez à pourfendre les insulteurs de notre Mère.Soyez notre Cid ! Rembarre !Bienheureux les doux...mais honte aux mous

[Vous me laissez sans voix, mais je reste sur cette voie. Lahire]

sylvie

On est responsable de ses actes. Oui, cette photo mérité condamnation de notre part.

sylvie

On est responsable de ses actes. Oui, cette photo mérite condamnation de notre part.

echo

Les catholiques ont le droit de froncer des sourcils dans ce genre de situation. En échange de quelques dessins irrévérencieux mais pas pornographique des musulmans ont détruit des ambassades, ne l'oublions pas ! Quant aux ramollos du cerveaux et autres gauchos cathos je leur fait remarquer que des gens sont attaqués en France en raison de leur religion. Ceux qui laissent faire ne doivent pas être vraiment au contact réel des "vrais gens". Je dois même dire qu'il m semble plus facile de se dire "de droite" (pas la molle) que catho... Il faut dire que les transfuges cathos et détestant leurs origines sont tellement nombreux (Marie Ségolène R, ou Bertrand D, maire d'une grande ville, et dont la soeur et bonne soeur,...,etcc). Bref ceux qui ne souhaitent pas attaquer les anti-cathos ont peut être eux même dans leurs proches des "bobos rebelles" élévés chez les cathos.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.