Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Une nouvelle commission dans le paysage
Vous les verrez toujours

Le nouveau "pape noir" a été élu

Le samedi 19 janvier, la 35e Congrégation Générale de la Compagnie de Jésus réunie à Rome, a élu un successeur au R.P. Kolvenbach, Préposé Général démissionnaire pour raison de santé. La Congrégation, qui n’a pas achevé ses travaux, a réuni, autour du P. Kolvenbach, 225 délégués. L’origine de ces 225 délégués montre que le centre de gravité de la Compagnie de Jésus a basculé hors d’Europe : 18 délégués viennent d’Afrique, 40 d’Amérique Latine, 64 d’Asie et d’Australie, 69 d’Europe et 34 des Etats-Unis. Les Européens ne représentent plus qu’environ un quart des 22000 Jésuites (elle comptait 35000 membres au début des années 1960).

Le P. Adolfo Nicolas, élu le 19 janvier Préposé Général, est âgé de 71 ans. Né à Palencia, en Espagne, en 1936, il est entré au noviciat à 17 ans. Il a commencé ses études de philosophie à Alcala de Hénarès, avant de poursuivre celles de théologie au Japon où il a été ordonné prêtre en 1967. Il a accompli toute sa carrière ecclésiastique en Asie où il a été successivement professeur de théologie à l’université jésuite de Tokyo, directeur de l’Institut Pastoral de Manille, aux Philippines, recteur du scolasticat de Tokyo, Provincial du Japon avant d’être, depuis 2004, Modérateur de la Conférence jésuite d’Asie orientale et Océanie. Il est l’auteur d’une étude sur les directives spirituelles de saint Ignace dans sa correspondance (1960), d’un essai sur la Théologie du Progrès (1972) et de réflexions sur la vie religieuse, intitulée L’horizon de l’espérance (1978).

Le 29e successeur de saint Ignace n’apparaît pas comme un conservateur, certains vaticanistes le qualifient même de « très progressiste ». Mais les pronostics des vaticanistes sont souvent démentis par les faits.

Michel Janva (avec Aletheia)